Les Nébuleuses…Documentaire Fascinant En Vidéo…

La Nébuleuse

Une nébuleuse (du latin nebula, nuage) désigne, en astronomie, un objet céleste composé de gaz raréfié, ionisé et/ou de poussières interstellaires.

Avant les années 1920, le terme désignait tout objet du ciel d’aspect diffus. Étudiées par des astrophysiciens spécialisés dans l’étude du milieu interstellaire, les nébuleuses jouent un rôle clé dans la formation des étoiles.

Histoire

Article connexe : Grand Débat (astronomie).

Le terme de nébuleuse est utilisé jusqu’au début du XXe siècle pour désigner tout objet céleste d’aspect diffus.

À partir des années 1920, l’astronome Edwin Hubble montre que l’aspect alors nébuleux de certains astres (les galaxies) n’est dû qu’à la résolution insuffisante des instruments utilisés.

Depuis cette époque, on entend par nébuleuse toute région du milieu interstellaire particulièrement riche soit en gaz (le plus souvent de l’hydrogène), soit en poussière interstellaire, soit des deux.

Charles Messier a créé en 1781 un catalogue contenant 110 objets qui regroupe des nébuleuses, des amas d’étoiles et des galaxies.

Nébuleuses Planétaires

Les nébuleuses planétaires sont des nébuleuses en émission qui sont la marque d’une étoile de faible masse en fin de vie et préfigurent le destin du Soleil.

Souvent petites, rondes et relativement brillantes, les astronomes les ont longtemps confondues avec des planètes, d’où leur nom.

Les astronomes savent maintenant que les nébuleuses planétaires n’ont aucun rapport avec les planètes.

Quand une petite étoile (moins de huit masses solaires) vieillit et a fini de consommer tout son hydrogène, puis son hélium, son cœur s’effondre pour former une naine blanche, tandis que les couches externes sont expulsées par la pression de radiation.

Ces gaz forment un nuage de matière qui s’étend autour de l’étoile à une vitesse d’expansion de 20 à 30 kilomètres par seconde.

Ce nuage est ionisé par les photons ultraviolets émis par l’étoile qui est devenue très chaude.

Elles jouent un rôle crucial dans l’enrichissement de notre univers, transformant l’hydrogène primordial en éléments plus lourds et expulsant ces nouveaux éléments dans le milieu interstellaire.

La première nébuleuse planétaire découverte fut la nébuleuse de l’Haltère dans la constellation du Petit Renard, observée par Charles Messier en 1764.

Ce sont des objets qui évoluent assez rapidement, sont souvent très colorés et leurs images sont parmi les plus spectaculaires.

Nébuleuses Par Réflexion

Identiques en nature aux nébuleuses obscures, elles reflètent partiellement la lumière d’une étoile située à proximité.

Nébuleuses obscures

Constituées de poussières et de gaz inerte, elles absorbent en partie la lumière qui les traverse et voilent donc ce qui se trouve derrière elles.

Dans le domaine du visible, on ne peut les détecter que par contraste sur un champ d’étoiles ou une nébuleuse.

Nébuleuses Particulières

Nébuleuse de la Tête de cheval : Cette nébuleuse sombre se retrouve contre une nébuleuse brillante.

La tête de cheval se trouve dans la constellation d’Orion. Elle est visible avec un télescope puissant[réf. nécessaire].

Nébuleuse Trifide : L’hydrogène paraît rose, tandis que l’oxygène donne une lueur bleu-vert. Elle est visible avec un bon télescope.

NGC 3132 : Nébuleuse planétaire qui se trouve dans la constellation des Voiles, facilement observable avec un petit télescope.

Nébuleuse, sur Wikimedia Commons

nébuleuse, sur le Wiktionnaire

Portail de l’astronomie

Catégorie : Nébuleuse

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post