Blagues Variées Hilarantes…Du Jeudi…

Une vieille demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l’acte d’achat de sa maison récemment acquise.

Le notaire l’invite à s’installer, appelle son clerc, et lui demande textuellement :

– “Veuillez, s’il vous plait, ouvrir la chemise de mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s’y opposent pas,faites une décharge pour qu’elle entre en jouissance immédiate

On n’a toujours pas rattrapé la vieille fille !

———————————————————————

La police arrête une vieille dame …

– Y a-t-il un problème, Monsieur l’agent ?”
-Oui, madame. J’ai bien peur que vous rouliez à une vitesse excessive.”
-Ah, je vois.
-Est-ce que je peux voir votre permis de conduire, s.v.p. ?
– Je vous le donnerais bien, mais j’en ai pas.
– Vous n’en avez pas ?
– Non. On me l’a retiré il y a 4 ans pour conduite en état d’ivresse.
– Je vois… Est-ce que je peux voir la carte grise (papiers d’immatriculation) du véhicule ?
– Je n’en ai pas non plus.
-Pourquoi ?
– J’ai volé cette voiture.
– Vous l’avez volée ?
– Oui et j’ai tué le propriétaire.
– Vous avez fait quoi! ?
– Les parties du corps sont dans des sachets en plastique dans la valise qui se trouve dans le coffre, si vous voulez les voir.

Le policier recule très lentement dans sa voiture en regardant la femme puis appel du renfort.

Quelques temps après, d’autres voitures de police encerclent la voiture de la vieille femme et un policier avec un pistolet à la main s’approche lentement d’elle et lui dit :

– Madame, veuillez sortir lentement de votre véhicule, les mains en l’air !

La vieille dame s’exécute. Elle s’adresse à l’officier qui la tient en respect :

– Y a-t-il un problème, Monsieur l’officier ?
– Mon collègue m’a dit que vous avez volé cette voiture et assassiné son propriétaire.

– Assassiné le propriétaire ? Êtes-vous sérieux ?
– Oui, pourriez-vous s.v.p. ouvrir la valise dans le coffre de votre voiture ?

La dame exécute et ouvre la valise, mais il n’a rien à l’intérieur. Le policier poursuit :

– Est-ce votre voiture, madame ?
– Oui, voici la carte grise et l’attestation d’assurance à mon nom.

L’agent qui l’a arrêtée est tout à fait surpris. L’officier le regarde courroucé, puis se tourne à nouveau vers la vieille dame :

– Mon collègue m’a dit aussi que vous n’avez pas de permis de conduire.

La vieille dame ouvre son sac, sort son permis et le montre au policier. Celui-ci regarde le permis puis lui dit :

– Merci madame. Je suis vraiment confus. Mon collègue m’avait dit que vous n’aviez pas de permis, que vous aviez volé cette voiture et que vous aviez assassiné le propriétaire !…

– Je parie que ce menteur vous a aussi dit que j’allais trop vite…

—————————————————————————-

Un homme entre dans un bar et remarque sur le comptoir une immense jarre pleine de billets de 10 €. Il se dit qu’il doit y en avoir pour des milliers de dollars.

Il demande au barman :
– C’est quoi le gag, avec la jarre ?
– Eh bien, tu paies 10 € et si tu réussis trois épreuves, le magot est à toi.
L’homme est vivement intéressé :
– Quelles sont les trois épreuves ?
– Paie d’abord, dit le barman, c’est la règle.

Alors l’homme lui tend un billet de 10 € que le barman ajoute aux autres dans la jarre.

  • OK, dit le barman, voici ce que tu dois faire. D’abord tu dois boire un gallon de tequila aux piments sans faire la grimace. Ensuite, tu dois arracher à mains nues la dent cariée du pit-bull dans la cour arrière.
  • Finalement, en haut, il y a une vieille femme de 90 ans qui n’a jamais atteint l’orgasme, et tu dois la faire jouir.
    L’homme est estomaqué :

  • – Je sais que j’ai payé 10 € mais je ne suis pas fou. C’est impossible ! On ne peut pas boire un gallon de tequila aux piments ni faire ces autres choses…
    – Comme tu veux, dit le barman, mais tes 10 € restent où ils sont !
    Le temps passe et l’homme ingurgite quelques verres, puis d’autres encore…
    Finalement, il demande :
    – Oussé qu’alle est c’te hips ! tequila ?
    Il empoigne le gallon à deux mains et avale tout le contenu d’une seule gorgée. Des larmes lui coulent sur les joues mais il ne grimace pas.
    En titubant, il se rend dans la cour arrière où le pit-bull est enchaîné. Bientôt les autres clients du bar entendent des bruits de bagarre : le pitbull jappe, l’homme crie, le pitbull hurle, puis soudain… le silence.
    Au moment où les clients commencent à penser que l’homme est sûrement mort, il rentre dans le bar. Ses vêtements sont déchirés et ensanglantés. Il est couvert de morsures et de griffures.
    – Maintenant, dit-il, elle est où la vieille avec sa carie ?

———————————————————————————–

Les statistiques, c’est comme les bikinis :
ça donne des idées mais ça cache l’essentiel !

Le Génie de la bouteille (Blague d’alexandra)

——————————————————————–

Un Russe ivre mort déambule dans les rues de Moscou et, shootant négligemment dans une bouteille vide, fait apparaître un génie qui, selon une tradition bien connue, lui accorde immédiatement un voeu.

L’homme, pas très clair et obsédé par la boisson, rétorque après une brève réflexion: « OK, génie, comme je veux être en mesure de boire n’importe où et n’importe quand, change mon urine en vodka jusqu’à la fin de mes jours ! »

Le lendemain, le Russe se lève avec un terrible mal au crâne, va aux toilettes et s’aperçoit que son urine sent la vodka. Il se rappelle alors l’apparition de la veille et, pour en avoir le coeur net, finit par goûter lui même. Ca marche…

Il prévient immédiatement sa femme, fait pipi dans un verre et lui propose de goûter. D’abord dégoûtée, elle cède et finit par admettre que c’est la meilleure vodka qu’elle ait jamais dégustée.

Ils boivent plusieurs verres d’affilée et se jurent de remettre ça le soir-même. En revenant du travail, l’homme va directement à la cuisine; il attrape un verre et le remplit.

Sa femme, vexée de son manque d’attention lui dit: « Merci de penser à moi. Tu aurais pu me donner un verre ! » L’homme réplique: « Pas besoin, chérie. Ce soir, tu bois à la bouteille… »

——————————————————————————-

La Fable de Bertrand

C’est un ours qui poursuit un lapin…

L’ours: J’vais t’attraper, p’tit salaud d’lapin!
le lapin: Va t’faire voir, ours de merde!
les deux traversent un champ, et se retrouvent devant une grenouille…

La grenouille: Stoppez là, vous deux! je suis une grenouille magique, et je peux exaucer 3 voeux pour chacun. Qui commence?
l’ours: Moi, moi j’suis l’plus gros !

La grenouille: Vas-y, l’ours. Quel est ton premier voeu?
l’ours: Moi, je veux que tous les ours de la forêt soient des femelles.
la grenouille: Pas de problème, ton voeu est exaucé. Et toi, le lapin?
le lapin: Moi, je veux un casque de moto !

L’ours, regardant le lapin: T’es vraiment con, toi!!!

La grenouille: Ton voeu est exaucé. Voilà ton casque. A toi, l’ours, ton deuxième voeu?

L’ours: Je veux que tous les ours des forêts voisines soient des femelles.

La grenouille: C’est comme si c’était fait ! A toi, le lapin!
le lapin: Moi, je veux une moto à ma taille et ultra puissante!
l’ours: Non mais t’es vraiment TRES TRES CON tu sais ?!!!

La grenouille: ok pour toi lapin ! ton dernier voeu, l’ours ?
l’ours: Je veux que tous les ours de cette planète soient des femelles, sauf moi !

La grenouille: Voilà, tu es le seul ours mâle sur terre. A ton tour, lapin.

Le lapin met son casque, monte sur la moto, démarre à fond et, en montrant du doigt l’ours…

J’VEUX QU’IL SOIT PEDEEEEEEEEEEEEEEE !!!
Merci Bertand pour ta blague !

———————————————————————-

 

La Blague de Lea

Bravo a Léa ! Quelle différence y a t’il entre un rouquin et un requin

Le rouquin a les cheveux du père et le requin les dents de la mère

——————————————————-

Comment appelle-t-on un vieux routier à la retraite ?
Un usagé de la route.

—————————————————————————–

  Un professeur d’anatomie interroge à un examen une future jeune élève infirmière…

  • Quelle est la partie du corps qui se dilate jusqu’à atteindre 7 fois sa taille initiale ?

  • La jeune femme commence à rougir et à balbutier de manière inintelligible… Le professeur lui dit alors…

– Je vous interromps tout de suite, Mademoiselle. Je crois que vous faites fausse route…Il s’agit de la pupille ! Et d’ailleurs, je crois que vous allez au devant de grandes désillusions !

———————————————————————————- 

En mettant de l’ordre dans leurs papiers Marcel et sa femme tombèrent sur un billet d’un magasin de cordonnerie. Ce billet datait de plus de dix ans ! Ils éclatèrent de rire et se demandèrent à qui de lui ou d’elle, pouvaient être ces chaussures et, surtout, ce qu’il en était advenu après plus d’une décennie !

Par curiosité, Marcel se rendit à la boutique, tendit son bon au cordonnier qui partit dans son arrière-boutique et revint avec une paires de chaussures aux talons décollés en disant:
– Revenez jeudi, ce sera prêt …, J’ai été débordé ces derniers temps !

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post