Les Blagues Marrantes De La Fin De Semaine !

Une femme est en train de cuire des oeufs lorsque son mari rentre à la maison. Il vient dans la cuisine et se met à crier : “Attention !

Attention ! Plus de beurre ! Retourne-les ! Retourne-les Retourne-les !Du Beurre, Plus De Beurre !!!

Tu ne vois pas qu’ils vont brûler ???
Mais Attention, Fais Attention ! Retourne-les, Dépêche !!!

Retourne-les Maintenant! Maintenant !!!
Attention Trop De Beurre, Trop De Beurre, ca Va gicler, Attention ! Tu vas Te Brûler !!!
Attention Tu Vas Te Brûler !!!

Hola, Hola , Beaucoup Trop De Beurre !!!
Et Pas Assez De Sel , Il Faut Plus De Sel !!!

Elle lui demande :
– Mais qu’est-ce qui te prend ?

L’’homme se retourne et dit très calmement, en quittant la cuisine:
– “Rien, c’’est juste pour te montrer ce que ça fait quand tu es à côté de moi en voiture !!!

Deux amis conversent. L’un des deux est tracassé et voudrait en faire part a l’autre :
– Que t’arrive-t-il, mon grand ?
– Tu te souviens quand je travaillais a Vires, eh bien, je me suis fait virer !
– Oui, et alors ?
– Ensuite, j’ai été recruté a Limoges, et je me suis fait limoger…
– Euh, oui… Et après ?
– Plus tard, j’ai travaillé a Lourdes et je me suis fait lourder.
– Je vois, je vois… Et c’est pour ça que tu te fais des soucis ?
– C’est-a-dire qu’aujourd’hui, on me propose un poste a Castres. Alors, j’hésite un peu…

Sarkozy consulte une voyante : La voyante très concentrée ferme les yeux et lui dit :
– Je vous vois passer dans une grande avenue, dans une voiture, le toit ouvert, le peuple en liesse.
Sarkozy sourit et lui demande :
– Alors la foule est heureuse ?
– Oui comme jamais.
– Et les personnes qui courent après la voiture ?
– Oui, autour de la voiture, comme des fous. La police a du mal à se frayer un chemin.
– Les gens porteurs de drapeaux ?
– Oui, drapeaux et bannières de France avec des mots d’espoir et d’un meilleur avenir.
– Vraiment ? Et les gens crient, chantent ?
– Oui les gens crient des phrases d’espoir : “Oh! Maintenant, tout ira mieux !!!”
– Et moi, comment je réagis à tout cela ?
– Je n’arrive pas à le voir.
– Pourquoi ?
– Le cercueil est fermé.

Agacés par l’éternel optimisme de Francis, qui en toutes circonstances, déclare : cela aurait pu être pire ! ses amis décident de le guérir de cette fâcheuse manie en inventant une histoire horrible qui le laissera sans voix.
Un jour donc, l’un deux lui demande :
– Tu ne pas sais ce qui est arrivé à Pascal ? Figure-toi qu’hier soir, il a trouvé sa femme couchée avec un autre homme. Il les a tués tous les deux avant de retourner l’arme contre lui.
– C’est affreux, mais cela aurait pu être pire !
– Comment ça, pire ??
– Oui, si cela s’était passé la veille, c’est moi qui serait mort …

C’est une femme qui arrive au Paradis. Elle se présente devant Saint Pierre :
– Mon mari doit être chez vous depuis plusieurs années, j’aimerai bien le voir…
– Très bien, comment s’appelle-t-il ?
– Jean Dupont.
– Jean Dupont ? Mais ici, il y en a des milliers, des Jean Dupont ! A t-il un signe particulier ?
– Non, aucun.
– Alors là, je ne peux rien faire pour vous.
– Si, je me souviens, sur son lit de mort, il m’a dit que si je le trompais, il se retournerai dans sa tombe !
– Ah oui ! Ici tout le monde le connait ! On l’appelle “le tourniquet”…

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post