La Déco En Cavale…Autour De Montréal…

L’Entrepôt Recups.com

PHOTO FOURNIE PAR RECUPS.COM

Claudia Guerra

Collaboration spéciale…La Presse

Pour les bonnes idées à copier, les trouvailles à rapporter ou simplement pour le plaisir des yeux, on quitte la ville cet été à la découverte des adresses coups de coeur des stylistes. Cette semaine, balade autour de Montréal.

Premier Arrêt

Entrepôt recups.com (Mirabel)
Magasin en ligne et brocante aux allures shabby, l’Entrepôt Recups.com est, depuis son ouverture il y a bientôt trois ans, une destination de choix pour les mordus d’objets d’occasion et les chercheurs de bonnes aubaines.
 
«Si on a l’oeil pour un meuble qui a besoin d’un rajeunissement, la propriétaire le repeint selon nos envies. Et pour ceux qui y passeront pendant leurs vacances, sachez qu’elle se charge de la livraison», dit Stéphanie Guéritaud, styliste déco et auteure du blogue Déconome.

Fan de chic rural, Suzanne Dufault achète des lots provenant de ventes de succession haut de gamme, de liquidations de fabricants et parfois d’hôtels, lui permettant de renouveler son inventaire chaque semaine et d’offrir à petits prix des pièces vintage, des tableaux, des vases, de la vaisselle ancienne.
 
Elle révèle également ses techniques de peinture sur son blogue et à l’occasion d’ateliers, mais il faudra attendre en septembre pour les prochaines séances.
17 540, rue Charles, suite 320, Mirabel (secteur Saint-Janvier)
recups.com

Espace Meuble…À Laval.

PHOTO FOURNIE PAR ERIK FRENETTE

Deuxième Arrêt
Espace meuble (Laval)

«J’adore le mélange de bois recyclé, de décoration indonésienne et de meubles industriels que l’on y retrouve. En plus d’être rempli de caractère et d’authenticité, les articles sont à prix d’entrepôt. C’est une boutique chaleureuse qui vous fera voyager», dit la designer d’intérieur Émilie Provost, du Studio Bohema.

Espace meuble, un grand magasin de 6000 pi² qui s’est installé à Laval en décembre dernier, risque bien de plaire aux adeptes de bois exotique friands d’imperfections naturelles et de patine…

 
Comme à ceux qui voudront s’inspirer de l’Inde, de plus en plus présente dans les magazines déco. Armoires géantes confectionnées avec des portes anciennes, buffets rustiques, chaises en bois de manguier… on s’approvisionne justement en Inde, mais aussi en Thaïlande et au Viêtnam, notamment.
 
«On n’a pas d’intermédiaire, on va directement chez le fabricant, c’est la raison pour laquelle nos prix sont abordables», explique l’un des propriétaires, Manuel Mansour.
2200, Boul. Le Corbusier, Laval
espacemeuble.ca


L’atelier Du Boulevard…À Saint-Lazare.

Photo Fournie Par L’atelier Du Boulevard

Troisième Arrêt

L’atelier du boulevard (Saint-Lazare)

Nouveaux arrivages tous les jours, sélection de crochets inusités, caisses de liqueur, verreries, affiches en métal, mobilier ancien…

 
L’atelier du boulevard propose un mélange de vintage et d’accessoires neufs. «Les gens tombent en amour avec l’objet tout court.
 
Le bonus est qu’il provient d’Angleterre ou a été fabriqué au Canada il y a 60 ans», dit Lyne Arbec.
 
Elle et son conjoint, Patrick Léger, ont quitté leurs emplois respectifs en 2008 pour communiquer leur passion et offrir des conseils déco.

«On y fait de jolies trouvailles à des prix pas très chers, note Stéphanie Guéritaud, styliste et auteure du blogue Déconome.
 
Les propriétaires font aussi de l’ébénisterie et de la transformation de meubles.»
397, Boul. Cité-des-Jeunes, Saint-Lazare

Gypsie bohème, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Photo de Rémy Boily, Fournie par Gypsie Bohème

Quatrième Arrêt

Gypsie Bohème (Saint-Jean-sur-Richelieu)

Ça bouge dans le Vieux Saint-Jean! Après Le Petit cocon et la boutique-café Autour de la table, c’est au tour de Gypsie bohème de déposer ses valises rue Richelieu.

Bien qu’il ne fasse pas partie des suggestions de nos stylistes, il était difficile de ne pas mentionner au passage ce commerce ouvert depuis juin.

Privilégiant l’achat local, la propriétaire Sandra Moreira mise uniquement sur les créations d’artisans membres d’Etsy.

«C’est un premier concept du genre dans la province», dit la capitaine de la communauté Etsy de la Montérégie. Aménagé comme un loft d’artiste, l’atelier-boutique consacre plus de la moitié de l’espace aux objets pour la maison.

Si des marques populaires comme Rocail et Torï Créations y sont présentes…

On découvre des petites entreprises comme Coussins de belle-mère et Ohbokchoy, qui confectionne des accessoires pour les enfants.

136, Rue Richelieu, Saint-Jean-sur-RichelieuLa Déco En Cavale…Le Long De La 138…

Antiquités Deschambault

La déco en cavale: le long de la 138
La déco en cavale: autour de Montréal
Denise ou le design anti-frigo
Parfumer l’ambiance

Claudia Guerra

Collaboration spéciale

La Presse

Pour les bonnes idées à copier, les trouvailles à rapporter ou simplement le plaisir des yeux, on quitte la ville cet été à la découverte des adresses coup de coeur des stylistes. Cette semaine, balade le long de la 138.

Premier Arrêt: Antiquités Deschambault

Véritable mine d’or, ce magasin vieux de plus de 60 ans est dans le circuit des décoristas parce qu’il est agréable à visiter et qu’on y trouve quantité, variété et qualité.

«J’aime y aller pour leur collection de meubles antiques québécois ainsi que pour leur immense inventaire.

Tout y est en superbe condition», dit la styliste d’accessoires Maryse St-Amand.

Luminaires, tableaux, articles de cuisine, outils, argenteries, affiches… la boutique principale regorge d’accessoires organisés avec soin.

Les gros morceaux sont disposés dans un bâtiment adjacent, un entrepôt bien tenu qui comprend pas moins de 1500 meubles répartis sur trois étages !

On y va les samedis en matinée pour profiter du marché public où, en plein coeur du village, les commerçants de la MRC de Portneuf se regroupent, 216, chemin du Roy (route 138), Deschambault…

antiquitesdeschambault.ca

Antiquités Lorraine Lemieux

Photo Fournie Par Antiquités Lorraine Lemieux

Deuxième arrêt: Antiquités Lorraine Lemieux
 
«Déjà, le lieu vaut la peine… et que dire de cette proprio très sympathique! Mme Lemieux possède de belles pièces d’art populaire.
 
C’est un art marginal, insolite, unique et naïf qui mérite d’être connu», confie Judith Gougeon, styliste déco pour Décormag et autres magazines de design d’intérieur.

En effet, Lorraine Bernard Lemieux est une grande conservatrice du patrimoine québécois, dont la passion pour le mobilier antique est restée intacte.

«Ça fait 40 ans que j’achète selon mes coups de coeur. Mais là, j’écoule un peu plus mon stock. Vous savez, j’ai 83 ans», explique celle qui aime déclarer que les véritables antiquités datent d’avant 1880.
C’est derrière sa magnifique maison ancestrale du début du XVIIIe siècle qu’on trouve sa boutique à l’allure contemporaine.
250, route 138, Neuville

Balivernes Boutique

Photo Fournie Par Balivernes Boutiques

Troisième arrêt…Balivernes Boutique

À Québec, les pros connaissent bien l’histoire de Balivernes Boutique: Valérie St-Georges et son conjoint Frédéric Belisle sont tombés sous le charme de la déco exotique après un voyage en Asie.

«Au départ, il y a quatre ans, on avait beaucoup de produits d’Indonésie, mais on a travaillé fort pour varier nos fournisseurs et encourager les mélanges des styles», raconte la copropriétaire.

Flirtant avec l’industriel, le boho-chic et le rustique, entre autres, le magasin agence mobilier unique et perles rares provenant des quatre coins du monde…

Du tissage aztèque à la porcelaine vintage en passant par les lettres en métal et le tabouret scandinave.

«Pour trouver LE meuble qui, à lui seul, fera toute la différence, c’est mon endroit par excellence.

Les propriétaires se font un devoir de proposer de vrais petits bijoux à faire rêver tous les fans de design», remarque Stéphanie L’Heureux, de SLH Styliste.

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post