Humour Rose & Bleu De Fin De Soirée…

Les Nouvelles Blagues

Le Canard En Sauce

Un homme rentre chez lui et dit à sa  femme qu’il prend une douche et part aussitôt pour un dîner d’affaires  de dernière minute.

Sa femme a un doute et profite qu’il est sous la  douche pour lui faire les poches. Elle y découvre un petit mot  :

« Mon  amour, je t’attends ce soir. Je te cuisinerai ton canard en sauce, Celui  dont tu raffoles tant… »

L’épouse ne se décourage pas et décide de sortir le grand jeu  :
Le déshabillé sexy, maquillage, parfum envoûtant, le tout  accompagné d’une  posture plutôt engageante.

Le mari, stupéfait, se jette  immédiatement sur sa femme et  lui fait l’amour avec une passion oubliée depuis longtemps et renouvelle  même… son exploit à deux reprises!

Tout à coup, il se souvient de son mensonge et comprend qu’il  est obligé d’aller à son soi-disant repas d’affaires afin d’éviter de mettre la puce à l’oreille à son  épouse.

Épuisé, il se  rend chez sa maîtresse et lui annonce d’entrée qu’il est éreinté par une  journée de travail et qu’il va juste  manger et repartir tôt.

Le repas terminé, il s’endort et la  jeune femme vexée et douteuse fouille  dans ses poches et découvre son petit  mot doux sur lequel l’épouse a ajouté ceci :

« Je vous envoie le canard, mais je crains qu’il n’ait plus de sauce. »

——————————————————————————-

Blague Sur L’Adultère

Madame est sur son lit de mort. Son colonel de mari lui pose la question qui lui brule la langue depuis trente ans:

“M’as-tu trompé ? “
D’une voix douce elle répond:
– Oui. Oui mon amour. Mais deux fois seulement.

Deux fois! Pas plus! Mon Dieu, et moi qui pensais que tu passais ton temps dans le lit des autres. Pardonne-moi ces pensées affreuses. Avec qui ?

Avec qui? Une fois avec ton général…
– Oh! Le salaud

– Et une fois avec ton régiment…

————————————————————————————

Professeur De Psychologie

Un professeur de psychologie commence son cours :
– Aujourd’hui, nous allons étudier les différents stades de la colère.
Il fait venir un téléphone dans la salle, compose un numéro au hasard et demande :

  • Bonjour Madame, pourrais-je parler à Jacques, s’il vous plaît?
    – Vous faites erreur, il n’y a pas de Jacques à ce numéro.
    Il se tourne alors vers les étudiants et dit :
    – Vous venez d’assister à la phase de mise en condition.
    Il recommence et la dame, un peu agacée, répond :– Je vous ai déjà dit qu’il n’y avait pas de Jacques ici !
  • Il réitère une bonne douzaine de fois, raccroche après s’être fait hurler dessus par cette dame devenue hystérique et s’adresse à son auditoire …
  • – Voilà enfin le niveau ultime de la colère.
    Là-dessus, un étudiant lève la main :
    – Monsieur, il y a pourtant un stade supérieur.

  • Et, pour illustrer, il se saisit du téléphone, compose encore une fois le même numéro et dit :
    – Bonjour Madame, je suis Jacques. Y a-t-il eu des messages pour moi ?

Chatte

C’est un garçon qui va à l’école, sa maîtresse lui demande :
– “Pourquoi ton cartable est aussi gros ?”
– “J’ai emmené ma chatte !”
– “Mais pourquoi ?”
– “Parce que j’ai entendu papa dire à maman :

” Chérie j’emmène le ptit à l’école et je te bouffe la chatte !”

————————————————————————————————————

Braquage De Banque

Deux blondes rebelles et fauchées décident de braquer une banque.
Pamela, la plus expérimentée, explique son plan en détail a Betty, la novice.
Le jour même, les deux blondes se retrouvent dans leur voiture, devant la banque, avec le moteur qui tourne.
Pamela dit a sa comparse :
– Betty, je veux être sure que tu as bien compris le plan, parce que je ne serai pas dans la banque avec toi pour te dire ce que tu dois faire : tu ne dois pas rester plus de trois minutes dans la banque. C’est d’accord ?
– J’ai parfaitement compris, répond Betty.
Betty entre alors dans la banque, pendant que Pamela attend au volant de la voiture.
Une minute passe… deux minutes… Dix minutes, et toujours pas de Betty en vue.
Finalement, au bout de quinze minutes, Betty arrive, traînant laborieusement derrière elle un coffre-fort entoure de plusieurs tours de corde.
Après quelques secondes au bout desquelles les deux filles parviennent, tant bien que mal, a placer le coffre-fort à l’arrière de la voiture, le vigile de la banque fait irruption hors de l’établissement, avec bien du mal cependant, car il a le pantalon et le caleçon baissés sur ses chevilles.
Au moment ou il est enfin prêt a faire feu sur les deux blondes, leur voiture est déjà loin !
Au volant, Pamela s’énerve :
– T’es vraiment une blonde, toi ! Je pensais que tu avais compris le plan !
– Mais… Bien sur que oui, j’ai compris ton plan. J’ai fait exactement ce que tu m’as dit !
– Pas du tout, espèce d’idiote ! J’avais dit l’INVERSE : Pompe le FRIC et ligote le GARDE…!!!!

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post