Citations Du Mois De Mai 2017..Gilblog

À la Saint Martin (11 novembre), bois ton vin et laisse l’eau pour le moulin.
[Dicton berrichon]

Vaincre la colère, c’est triompher de son plus grand ennemi.   

[Publius Syrus]

Si vous n’aimez pas les cercueils, on vous fera monter de la bière.  

[Pierre Dac]

Les morts ont de la chance: ils ne voient leur famille qu’une fois l’an, à la Toussaint. 

(Pierre Doris) 

Quand d’octobre vient la fin, Toussaint est au matin.  

(Dicton)

Qui vit content de rien possède toute chose.   

[Nicolas Boileau]

J’ai peine à croire qu’en perdant ceux qu’on aime on conserve son âme entière.     

[George Sand]

Abondance de prunelles, l’hiver sera rude.   

[Dicton Berrichon]

L’infini ne peut guère conduire qu’à zéro et réciproquement.   

[Pierre Dac]

Il y a cinq bonnes raisons de boire : l’arrivée d’un hôte, la soif présente et à venir, le bon goût du vin, et n’importe quelle autre raison.   

[Proverbe italien]

 La langue que je parle n’est pas morte, sa source est l’alphabet de l’univers.
[Charles Dobzynski]

À la Saint Martin on goûte tous les vins.  

[Dicton Berrichon]

Le problème avec les citations sur Facebook, c’est qu’il est difficile de savoir si elles sont authentiques.   

[Napoléon Bonaparte]

La vertu est le juste milieu entre deux vices.   

[Aristote]

Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle qu’on exerce à

l’ombre des lois et avec les couleurs de la Justice.   

[Montesquieu]

La Toussaint est le jour où les morts de demain vont rendre visite à ceux d’hier.

(Henri Duvernois)

C’est une chose assez hideuse que le succès. Sa fausse ressemblance avec le mérite trompe les hommes.    

[Victor Hugo]

Pour les cérémonies du onze Novembre, il pleut tout le temps…

On devrait faire ça au mois d’août.  

(Laurent Ruquier)

Quand un peuple n’ose plus défendre sa langue, il est mûr pour l’esclavage. 
[Rémy de Gourmont]

Que dit l’automne aux arbres ? – Jetez vos diplômes !   

[Félix Leclerc]

Être vieux, c’est être jeune depuis plus longtemps que les autres.

[Philippe Geluck]

C’est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde.   

 [Boris Vian]

Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes. 

[Bossuet]

Le journalisme français est l’art de faire croire au peuple ce que le gouvernement juge  opportun de lui faire admettre.
[Heinrich von Kleist]

La Toussaint arrivée, le blé doit être semé, fruits,pommes de terre et vins rentrés.  

(Dicton)

Ne doutez jamais qu’un petit nombre de personnes peuvent changer le monde.   En fait c’est toujours ainsi que cela se produit…   

(Margaret Mead)

Aujourd’hui on ne fait plus d’agriculture mais de la gestion de pathologie végétale, il faut traiter au bon moment. C’est-à-dire que vous ne mangez que des plantes malades et des animaux malades …donc ça fait des gens malades  ! La médecine vend ses médicaments, et comme ce sont les mêmes boites qui font tous les produits : cycle magnifique ! 

[Claude Bourguignon, ingénieur agronome]

Pour la saint-Martin, mène la chèvre au bouquin   

(Dicton)

Les amis ne sont rien d’autre que les ennemis avec lesquels nous avons conclu unearmistice , qui n’est pas toujours honnêtement observé.  

(Giovanni Papini)

Pourquoi moi ? doit se dire en tombant la première feuille qu’un arbre lâche à l’automne.  

[Grégoire Lacroix]

Les chefs-d’oeuvre ne sont jamais que des tentatives heureuses.    

[George Sand]

Dieu n’a fait que l’eau,  mais l’homme a fait le vin.  

 [Victor Hugo]

Oh l’automne ! L’automne a fait mourir l’été.

[Guillaume Apollinaire]

Né à Delhi, de petite taille et d’un caractère paisible, c’était un nain doux.
[Pierre Dac]

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post