Balade En Norvège Dont La Capitale Est Oslo…

La Norvège, en forme longue le Royaume de Norvège, en bokmål Norge et Kongeriket Norge, en nynorsk Noreg et Kongeriket Noreg, est un pays situé en Europe du Nord, à l’ouest de la péninsule scandinave. Il possède des frontières communes avec la Suède, la Finlande et la Russie. Sa longue côte atlantique abrite de nombreux fjords.

Avec 5 millions d’habitants pour 385 199 km2, dont 307 860 km2 de terre, la Norvège est après l’Islande le pays le moins densément peuplé d’Europe. Elle a pour capitale Oslo, pour langue officielle le norvégien (bokmål et nynorsk) et pour monnaie la couronne norvégienne (NOK).
 

Elle exerce sa souveraineté sur les îles arctiques de l’archipel de Svalbard et l’île Jan Mayen. La souveraineté de la Norvège sur le Svalbard est basée sur le traité du Svalbard, qui ne s’applique pas à l’île de Jan Mayen. L’île Bouvet dans l’Atlantique sud, l’île Pierre Ier et la Terre de la Reine-Maud en Antarctique sont des dépendances externes mais ne font pas partie du Royaume de Norvège.

Après la Seconde Guerre mondiale, la Norvège a connu une expansion économique rapide, et compte aujourd’hui parmi les pays les plus riches du monde, avec une politique sociale très développée.

Le progrès économique s’explique en partie par la découverte et le développement de grandes réserves de pétrole et de gaz naturel sur sa côte. Depuis plusieurs décennies, la Norvège est classée première sur l’indice de développement humain3, et est également considérée comme le pays le plus démocratique au monde…

Avec un indice de démocratie de 9,8 en 2011. Elle a aussi été déclarée pays le plus pacifique du monde en 2007 par le Global Peace Index4. Elle est membre fondateur de l’OTAN.

 
Géographie
 
 

La Norvège occupe le côté ouest de la péninsule scandinave, en Europe du Nord. Les côtes norvégiennes, d’une longueur de plus de 2 500 km (continent uniquement)5 ou 83 000 km (littoral des îles de l’archipel inclus), sont ponctuées de fjords et d’une multitude de petites îles (environ 50 000 au total).

Sur toute sa longueur, la Norvège borde l’océan Atlantique ainsi que trois autres étendues d’eau : la mer du Nord au sud-ouest, Skagerrak au sud-est, la mer de Norvège à l’ouest et la mer de Barents au nord-est.

Les frontières terrestres du pays mesurent 2 542 km de long, la plupart avec la Suède, mais aussi avec la Finlande et la Russie au nord.

La Norvège est le pays d’Europe le plus septentrional, contenant notamment le très officiel Cap Nord, en norvégien Nordkapp, cap situé sur l’île Magerøya dans le nord du pays. Mais, en fait, d’autres points de sa côte sont légèrement plus au nord.

Le Sognefjord

Avec 385 155 km2 (y inclus Jan Mayen et Svalbard), la Norvège est un peu plus grande que l’Allemagne, mais le relief du pays, fait de montagnes et de glaciers, est très accidenté. La caractéristique la plus connue de sa géographie est le fjord…

La Norvège en compte plusieurs centaines sur sa côte, creusés par les glaciers au cours de la période glaciaire. Le plus long fjord est le Sognefjorden. La Norvège abrite également beaucoup de glaciers et de chutes d’eau. Le sommet le plus élevé est le mont Galdhøpiggen, d’une altitude de 2 469 m.

La terre elle-même consiste en grande partie de granite et de gneiss, mais on trouve également beaucoup d’ardoise, de grès, et de calcaire. Les élévations basses contiennent des dépôts marins.

Climat

Le climat norvégien est raisonnablement tempéré, en particulier sur le littoral grâce à la chaleur apportée par le Gulf Stream et les pluies amenées par les vents de l’ouest. Cette chaleur permet notamment aux navires de l’Hurtigruten de naviguer tous les jours de l’année jusqu’à Kirkenes, au Finnmark, alors que les eaux de la mer Baltique (bien plus au sud pourtant) sont prises par les glaces.

Les conditions climatiques à l’intérieur des terres, en revanche, peuvent se révéler plus rudes, et le nord du pays connaît un climat subarctique. L’archipel de Svalbard, par contre, connaît un climat arctique de toundra.

La Norvège est parfois surnommée « pays du soleil de minuit » en raison de sa situation septentrionale…

Une partie du pays se trouve en effet au nord du cercle polaire arctique, où le soleil ne se couche jamais en été (de mai à fin juillet) et ne se lève jamais en hiver (de fin novembre à fin janvier).

Subdivisions

La terre elle-même consiste en grande partie de granite et de gneiss, mais on trouve également beaucoup d’ardoise, de grès, et de calcaire. Les élévations basses contiennent des dépôts marins.

 Les 19 Fylker De Norvège

 

La Norvège est traditionnellement divisée en cinq Landsdeler, ou grandes régions, dont les délimitations sont fondées sur des critères géographiques et linguistiques : Sørlandet, Østlandet, Vestlandet, Midt-Norge, et Nord-Norge.

Par contre, les subdivisions les plus importantes sont les dix-neuf fylker (fylke au singulier), ou comtés, qui assurent d’importantes fonctions administratives. Le fylke est l’administration intermédiaire entre l’État et les kommuner (communes). Le roi est représenté par un Fylkesmann par fylke.

 Ces 19 fylker sont…

Au niveau local, la Norvège compte 430 communes (kommuner) en 20086, alors qu’il y en avait encore 747 en 1930. Des plans existent pour poursuivre ce processus de fusion. Oslo est considérée à la fois comme une commune et comme un comté.

Les communes sont l’unité locale de gouvernement en Norvège et sont responsables d’un certain nombre de domaines : éducation primaire, soins ambulatoires, services aux aînés, chômage et autres services sociaux, zonage, développement économique et routes municipales.

La Norvège maintient des ambassades dans 86 pays du monde9 ainsi que des relations diplomatiques avec beaucoup d’autres sans toutefois y avoir des ambassades. Soixante pays maintiennent à leur tour des ambassades à Oslo10.

La Norvège est membre fondateur des Nations unies, de l’OTAN, du Conseil de l’Europe, de l’AELE, de l’OCDE et de l’OSCE. Elle est aussi membre de plusieurs autres organisations internationales.

La Norvège a participé ou facilité plusieurs négociations de paix internationales, notamment les Accords d’Oslo du conflit israélo-palestinien.

La forme du territoire norvégien explique sa vocation. Avec, au 1er janvier 2013, près de 1 908 navires (dont 1 494 sous pavillon étranger), la Norvège possède la neuvième flotte marchande du monde12. En 2008, l’industrie halieutique norvégienne a produit 3 274 572 tonnes de poissons et autres produits de la mer, dont une petite partie, 843 730 tonnes, provenait de l’élevage.

L’image du saumon norvégien a été ternie en 20112012 par la controverse écologique du diflubenzuron. Si la Norvège n’était en 2007 que le 12e producteur mondial de produits de la mer, elle n’en était pas moins le second exportateur pour un montant dépassant les 6 milliards de US $13.
 

Carte de la Norvège indiquant où prédominent le bokmål (en rouge) et le nynorsk (en bleu). Les régions partagées entre les deux sont en gris.

La Norvège compte environ 5 millions d’habitants, chiffre en augmentation de 1,3 % par an. D’un point de vue ethnique, la plupart des Norvégiens sont d’origine germanique.

Une minorité Saami habite les régions centrales et septentrionales du pays ainsi que la Suède, le nord de la Finlande et dans la péninsule de Kola en Russie. On trouve aussi une minorité kvène descendue d’un peuple parlant le finnois ayant migré au nord de la Norvège dans les XVIIe et XIXe siècles.

Les Saami et Kvènes furent tous les deux assujettis à une politique forte d’assimilation de la part du gouvernement norvégien depuis le XIXe siècle jusqu’aux années 197019.

Dû à ce processus de « norvégianisation » beaucoup de personnes d’origine saami ou kvène s’identifient aujourd’hui en tant qu’ethniquement norvégiens20.

C’est cela, ainsi que la longue cohabitation des Saami et Scandinaves sur la péninsule Scandinave, qui fait que les statistiques sur les ethnies ne soient pas aussi claires que suggéré, particulièrement en ce qui concerne les régions centrales et septentrionales de la Norvège.

Parmi les autres minorités reconnues on trouve les Juifs, les Skogfinn et les Roms.

L’immigration, ces dernières années, a assuré plus de la moitié de la croissance démographique. En 2006 Statistisk sentralbyrå, le service de statistiques du gouvernement, a trouvé que 45 800 immigrants sont arrivés sur sol norvégien, soit 30 % de plus qu’en 2005.

Au début de l’année 2009 il y avait 508 200 personnes d’origine immigrée en Norvège (immigrants et enfants d’immigrants), soit 10,6 % de la population.

En janvier 2009 on compte 244 873 immigrants non-occidentaux légaux en Norvège21.

Les nationalités les plus représentées parmi la population d’origine immigrée sont les Polonais, les Pakistanais, les Suédois, les Irakiens, les Somalis, les Allemands, les Vietnamiens et les Danois21.

Depuis quelques années on voit un plus grand nombre d’immigrants de l’Europe centrale et orientale, dont les Polonais sont la nationalité la plus représentée en Norvège, suivis des Lituaniens21.

Oslo est la ville avec le plus grand pourcentage d’habitants d’origine immigrée, avec 152 100, soit 25 % de sa population totale21.

La Norvège est passée sous le seuil de renouvellement de sa population (2,1 enfants par femme) en 1975, mais maintient un des taux de fécondité les plus élevés d’Europe (1,95 en 2010).

Regards sur la société norvégienne, Nordiques no 14, Institut Choiseul, été-automne 2007.

Franck Orban, La Norvège et l’Union européenne : entre européanisation et marginalisation.

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post