Balade Dans Tenerife Unknown


La plage de Las Teresitas, en espagnol playa de Las Teresitas, est une plage de la municipalité de Santa Cruz de Tenerife, sur l’île de Tenerife.  Wikipédia

Tenerife ou Ténériffe, en espagnol Tenerife, est une île d’Espagne faisant partie de l’archipel des îles Canaries, situées dans l’océan Atlantique. Il s’agit de la plus grande île de cet archipel mais aussi de la plus haute, le Teide constituant le point culminant de l’Espagne avec 3 718 mètres d’altitude.

Tenerife est également l’île la plus étendue et la plus peuplée de la Macaronésie2.

Ses 908 555 habitants font d’elle l’île la plus peuplée d’Espagne et la plus urbanisée et cosmopolite des îles Canaries1. Santa Cruz de Tenerife est la plus grande ville et la capitale de la province du même nom ; elle est aussi capitale de la communauté autonome des îles Canaries conjointement avec Las Palmas de Gran Canaria depuis 19273.

Son économie est essentiellement tournée vers le tourisme avec plus de cinq millions de visiteurs par an mais aussi l’agriculture (production de bananes, de tomates et de concombres).

Elle constitue ainsi une des premières destinations touristiques en Espagne4.

Tenerife comporte deux sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO : au centre, le parc national du Teide et au nord-est, la ville de San Cristóbal de La Laguna5. Tenerife possède deux aéroports, l’un au nord6 et l’autre au sud7.

Topographie

L’archipel des îles Canaries est situé à 115 kilomètres à l’ouest des côtes du Maroc, dans l’océan Atlantique. Tenerife, la plus grande de ces îles avec 81 kilomètres de longueur pour 45 kilomètres de largeur, est d’origine volcanique, son plus grand volcan, le Teide, se trouve au centre.

Le Teide est le plus haut sommet d’Espagne avec 3 718 mètres d’altitude et à son pied se trouve l’observatoire astronomique de Tenerife.

Le nord de l’île est occupé par le massif d’Anaga et sa forêt primaire de laurisilva (l’un des derniers vestiges de forêt primaire en Europe) et le sud, constitué par les contreforts du Teide, est sub-désertique.

Climat

Le climat y est subtropical méditerranéen selon la classification de Köppen, avec une température moyenne annuelle d’environ 22 °C, en hiver le thermomètre descend rarement en dessous de 15 °C. Le climat est très changeant sur l’île, avec une zone sèche au sud et une zone plus humide au nord, balayée par les alizés ou le calima. La neige n’est pas rare en hiver au-dessus de 1 000 mètres.

Faune & Flore

Une des principales attractions touristiques de Tenerife est la présence de dauphins et de baleines globicéphales tout près du port de Los Cristianos, au sud. On peut rencontrer un grand nombre de ces animaux entre Tenerife et La Gomera où la mer atteint une profondeur de 3 000 mètres.

De nombreuses embarcations proposent d’aller voir ces mammifères marins de près, les dauphins et les baleines s’approchant volontiers des bateaux.

Il y a peu de mammifères typiques sur l’île de Tenerife. Près du Teide on trouve des chats sauvages ainsi que des lapins retournés à l’état sauvage. Il n’y a jamais eu de fauves ou de serpents venimeux.

On remarquera aussi les lézards qui sont nombreux sur l’île. Le monde ornithologique est plus riche avec quelques espèces typiques des îles Canaries, comme la variante sauvage du serin des Canaries (Serinus Canaria) ou le pinson bleu (Fringilla teydea), le dernier est le symbole animal de Tenerife11.

La végétation de Tenerife est très variée et beaucoup de plantes sont endémiques des îles Canaries comme Himantoglossum metlesicsianum, une orchidée.

Ainsi le pin des Canaries (Pinus Canariensis) forme d’immenses forêts à l’intérieur de l’île. Dans le sud plus désertique, on trouve une majorité d’euphorbiacées (plantes grasses similaires à des cactées, beaucoup étant autochtones) et de figuiers de Barbarie (importés pour la culture de la cochenille).

Une autre espèce de plante emblématique des îles Canaries et le symbole de l’île de Tenerife11 est le dragonnier (Dracaena Draco) dont l’un des spécimens les plus anciens se trouve à Icod de los Vinos.

Et la plupart des touristes qui ont visité l’archipel se sont émerveillés devant une fleur magnifique : « l’Oiseau de Paradis » (Strelizia Reginae), qui provient en réalité d’Afrique du Sud sans oublier la célèbre vipérine de Tenerife, aussi appelée Tajinaste, un mot d’origine amazighe.

Avant l’arrivée des Aborigènes, les îles Canaries et en particulier l’île de Tenerife, était habitée par des animaux endémiques préhistoriques aujourd’hui disparus pour la plupart.

Ces spécimens ont atteint des dimensions plus élevées que les tailles habituelles, c’est ce qu’on appelle le Gigantisme insulaire.

Parmi ces espèces, les plus connus présentes à Tenerife étaient le lézard géant (Gallotia goliath)12, le rat géant (Canariomys bravoi)13 et la tortue géante (Geochelone burchardi)14.

Tourisme

Tenerife est également connu pour être une destination touristique en Espagne et au-delà, recevant plus de cinq millions de touristes chaque année et donc être la principale destination touristique dans les îles Canaries21 et l’un des plus importants en Espagne et monde22.

La région sud-ouest de l’île, proche de l’aéroport international de Reina Sofia, comporte les stations les plus importantes.

Los Cristianos et Playa de las Américas belles plages de sable noir, concentrent à elles seules 65 % du potentiel hôtelier de l’île[réf. nécessaire].

En 2012, 4 900 817 touristes ont visité l’île de Tenerife (3 715 809 étrangers et 1 185 008 Espagnols) ; la majorité de ces touristes étrangers étaient originaires des îles Britanniques (44,1 %), d’Allemagne (15,4 %), des pays nordiques (12,4 %), des Pays-Bas (4,1 %), de France (3,9 %), de Russie (3,8 %), de Belgique (3,7 %), d’Italie (2,6 %) et de Suisse (1,2 %)23.

Sites Historiques

La plupart des centres historiques de Tenerife se trouvent dans le nord. L’île a bien restauré son patrimoine architectural (temples, édifices civils et religieux, édifices de style canarien etc).

Les plus belles villes sont celles de La Laguna, classée patrimoine de l’Humanité par l’Unesco et de La Orotava où l’on peut voir de belles maisons typiques à balcons30.

Les pyramides de Güímar se trouvent dans le village de Güímar situé sur la côte est de l’île de Tenerife.

Elles restent toujours un sujet de polémique pour les archéologues. Il y a six pyramides à marches ressemblant beaucoup aux pyramides construites par les Mayas et les Aztèques au Mexique, mais elles ont cependant été érigées au XIXe siècle.

En 1977, l’ethnologue norvégien Thor Heyerdahl s’y est intéressé, attirant ainsi l’attention du monde entier sur ces curieux monuments.

Randonnée

On peut facilement pratiquer la randonnée à Tenerife grâce aux 4 000 km d’itinéraires. Les randonnées peuvent se faire avec ou sans guide et il y en a pour tous les niveaux.

Les meilleures excursions sont celles du Parc National du Teide, Parc naturel d’Anaga, Parc rural de Teno, le village de Masca, les falaises de los Gigantes et la vallée de La Orotava. On peut aussi découvrir l’île tout en rencontrant la population.

Plus éloignés des grands complexes touristiques du sud, on trouve de beaux hébergements de charme avec des maisons et hôtels ruraux dans le nord de l’île et l’arrière pays (grâce au patrimoine historique et aux nombreux villages typiques).

On peut par exemple séjourner dans d’anciennes maisons transformées en hôtels et situés au milieu de vignobles ou de bananeraies (El Guincho ou Garachico)31,32.

Culture

CélébrationS & Festivités

Tenerife offre une vie culturelle animée avec de nombreux spectacles et manifestations culturelles (la plupart en plein air). Les lieux accueillant le plus d’évènements culturels sont Santa Cruz de Tenerife et La Laguna ainsi que l’auditorium de Tenerife.

Les fêtes les plus connues sont les Romerias (fêtes patronales dans les villages) et le carnaval de Santa Cruz de Tenerife33. Il est considéré comme étant le deuxième carnaval le plus populaire du monde après celui de la ville de Rio de Janeiro34,35 est même jumelé à celui-ci pour cette raison.

Le tourisme est à ce moment-là aussi important que celui présent en été. Le carnaval, en 1980, a été déclaré fête d’intérêt touristique international36 et n’est pas loin d’obtenir une place dans le registre du Patrimoine mondial.

Un autre festival important est celui de la Vierge de la Candelaria (patronne des îles Canaries) tenue à Tenerife deux fois par an: 2 février et 15 août37. On notera en particulier, ils sont faits des pèlerinages à la Basilique de la Candelaria.

D’autres festivals sont le Christ de La Laguna (14 septembre) à San Cristóbal de La Laguna, Corpus Christi (y compris ceux qui sont détenus à La Orotava et San Cristóbal de La Laguna) et diverdas romerias organisées dans les différentes municipalités de l’île, surtout en été…

La romeria à Saint Isidore le Laboureur à Los Realejos, la romeria de la Vierge dels Secours à Güímar, Saint Benoît à San Cristóbal de La Laguna, Saint Roch à Garachico, etc37.

Les symboles naturels de Tenerife sont: Fringilla teydea (Pinson bleu) et Dracaena draco (Drago)3

Îles des îles Canaries

Fuerteventura · Grande Canarie · La Gomera · El Hierro · Lanzarote · La Palma · Tenerife

Portail du monde insulaire

Portail des îles Canaries

Catégorie : Tenerife

Tenerife, sur Wikimedia Commons

Tenerife, sur Wikivoyage

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post