Au-delà des coloris

Au-delà des coloris

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message
PARTAGER

Au-delà des coloris

Je suis noir, peau d’indifférence, pénitence
Et pourtant, je respire la bonté, le respect.
Savoir apprécier la justesse de mes propos.
Le sublime de ma personne, de mes valeurs humaines.

Je suis blanc, peau dominatrice, tête haute.
Parfois l’insolence, le maître de l’indépendance.
D’une baguette magique, l’autorité suprême.
Sentimentalité, piédestal, l’effronterie.

Je suis jaune, peau éveillée après tant de siècle.
Le monde s’ouvre lentement d’une précision étonnante.
Évolution spectaculaire, le charme de s’éblouir.
Richesse, la connaissance de la beauté, l’incroyable.

Je suis rouge, peau crevassée par la douleur extrême.
Un mal infâme, on détruit ce corps blessé.
L’arme sifflante piétinant l’esclave esseulé.
Les chaînes meurtrières, des cris sanguinolents.

Je suis bleuâtre, peau frissonnante, la mort approche.
La froidure qui accompagne un cœur malsain, dérouté.
Yeux vitreux, un trou glacial, nonchalance.
Terre frileuse, on referme la chair, souvenir.

Je suis arc-en-ciel, peau d’espoir, vie enchanteresse.
Vitalité extrême, un avenir prometteur, la chance de vivre.
Folle jeunesse, l’ivresse de parcourir l’immensité, divinité.
Un souffle agréable, la gloire de continuer.

Je suis l’écoute, peau chaleureuse.
Le besoin d’applaudir, être l’infini.
Accepter les différences, un monde à comprendre.
Se rapprocher, bénir l’instant suprême.

André, épervier

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
PARTAGER
André Labrosse André Labrosse
Poète rêveur, plume lyrique, Mon écriture au gré de ma sensibilité. Je voltige avec passion à travers les mots sublimes. D'ailleurs, je vous invite à visiter mes sites de poésie (Région de Mt-Laurier, Québec)
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

LAISSER UN COMMENTAIRE