Vancouver rate de peu la médaille d’or des Jeux olympiques verts”, titre le quotidien canadien The Globe and Mail.

Il revient sur les récompenses attribuées le 3 février par la Fondation David Suzuki aux organisateurs des Jeux olympiques.

Une petite déception pour les organisateurs, qui avaient illuminé symboliquement les anneaux olympiques en vert.

Saluant toutefois les efforts du comité, la fondation lui a remis une médaille de bronze. Elle a ainsi récompensé les initiatives visant à réduire l’impact environnemental des Jeux, notamment grâce à l’utilisation d’énergies propres.

La plus haute marche du podium lui échappe pour ne pas avoir assez équipé la région d’infrastructures permettant le développement, sur le long terme, de transports durables.

88888

Plus dans la section

L'environnement, ça me concerne

Related Post
  • 15 January 2021 par › Planète Québec

    Un Japon plus humain…

    Le gouvernement japonais a adopté mardi les grands axes de sa stratégie budgétaire pour l’a...Readmore
  • 14 January 2021 par › Planète Québec

    Le tigre est une espèce menacée

    Plus d’un tiers des espèces de la planète risquent de disparaître, s’inquiète le WWF...Readmore
  • 13 January 2021 par › Planète Québec

    Pourquoi les citoyens…

    Pourquoi les citoyens se retournent toujours vers leurs gouvernements pour régler les choses au lie...Readmore