Selon l’association écologiste Sea Sheperd, un baleinier japonais, le Yushin Maru No.3, est entré en collision avec le navire écologiste Bob Barker au large du Cap Denley, dans les eaux australiennes de l’Antarctique, faisant une entaille d’un mètre au dessus de la ligne de flottaison.

Personne n’a été blessé au cours de la collision.

Paul Watson, qui dirige la mission Sea Shepherd, a déclaré que l’incident prouvait que les Japonais poursuivaient leur «escalade de la violence», après la collision du 6 janvier au cours de laquelle le trimaran Ady Gil avait sombré.

Immatriculé en Nouvelle-Zélande, l’Ady Gil, trimaran noir en carbone et kevlar pouvant atteindre 93 km/h, était utilisé par les écologistes pour harceler les harponneurs nippons en campagne dans l’Antarctique.

Canberra et Wellington ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de la collision entre le Shonan Maru No.2 et l’Ady Gil et les raisons pour lesquelles le trimaran a été coupé en deux avant de sombrer sans laisser de trace.

Canberra a exprimé «ses plus vives inquiétudes» aux autorités japonaises concernant cette collision. Tokyo de son côté s’est plaint auprès du gouvernement néo-zélandais. Le baleinier et les écologistes se sont rejeté la responsabilité de cet incident.

Le Japon poursuit la chasse à la baleine malgré un moratoire international en vigueur depuis 1986.

88888

Plus dans la section

L'environnement, ça me concerne

Related Post