Les défenseurs de l’environnement saluent les efforts des autorités chinoises pour mettre un terme au commerce du tigre, mais soulignent que l’apparition de fermes d’élevage en Asie pour répondre à la demande croissante est un nouveau problème pour l’espèce, car cela risque paradoxalement d’accroître cette même demande.

Une fois que cela devient un commerce, il peut y avoir un effet pervers sur le marché en stimulant et en maintenant la demande.

88888

Plus dans la section

L'environnement, ça me concerne

Related Post