Accueil La santé avant tout! Voici, selon un microbiologiste, les 5 endroits peuplés de microbes où vous...

Voici, selon un microbiologiste, les 5 endroits peuplés de microbes où vous ne devriez jamais faire l’amour

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

La plupart des gens ont une liste de lieux sexy où ils souhaiteraient faire l’amour. Mais si vous le faites en public, il y a des grands risques que vous ne soyez pas seuls (et on ne parle pas là d’un spectateur glauque qui vous observerait de loin).

Bactéries fécales, infection à norovirus (gastro-entérite) et SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, un antibiotique) sont quelques exemples de microbes qui peuvent rester collés sur les surfaces dures dans des endroits trop fréquentés. Et si vous y exposez votre peau, le risque de contracter ces infections augmente.

Voici ce que nous a révélé Charles Gerba, Docteur en microbiologie à l’Université d’Arizona à propos des 5 endroits que vous devriez peut-être barrer de votre liste :

Les toilettes d’avion
Selon notre spécialiste, ces petites cabines étroites sont les pires criminelles. Au moins 75 personnes utilisent les mêmes toilettes avant que l’avion ne soit nettoyé et peu d’entre elles se lavent les mains comme il se doit.

Il n’est donc pas étonnant que des chercheurs de l’équipe de Gerba aient trouvé la bactérie de Colibacille (ou E. coli, bactérie intestinale commune chez l’être humain et d’autres mammifères) partout dans les toilettes d’avions. Vous y penserez à deux reprises avant de vouloir intégrer le miles-high club, cercle fermé de ceux qui auraient fait l’amour à bord d’un engin volant.

Les vestiaires d’une salle de sport
On y a retrouvé les bactéries de staphylocoque (généralement issues des muqueuses du nez), de teigne (infection des cheveux… suite de l’article Voici, selon un microbiologiste, les 5 endroits peuplés de microbes où vous ne devriez jamais faire l’amour

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel