Le Journal de Montréal annonçait récemment le lancement du site etick.ca, visant à surveiller activement l’expansion des tiques au Québec afin d’éviter le plus possible les risques de contracter la malade de Lyme.

Une initiative de l’Université Bishop

C’est en effet cette Université située à Sherbrooke, en collaboration avec l’Institution de la santé publique du Québec, le Laboratoire de la santé publique du Québec et l’Agence de la santé publique du Canada, qui a mis au point ce site, qui est le premier du genre au Québec.

Le principal objectif de ce site est d’informer la population sur les plus de 12 espèces de tiques qui se partagent tout le territoire québécois, mais espère aussi que les gens participeront à l’évolution du site en envoyant des informations, comme des photos de tiques qui pourraient se retrouver sur les animaux domestiques.

Comment ça fonctionne?

Sur le site, il y a une carte interactive qui montre où les tiques ont été aperçues récemment, mais il faut quand même se rappeler que la carte n’est pas exhaustive, donc elles peuvent se trouver à bien d’autres endroits.

D’ailleurs, les régions de Granby, Bromont, Cowansville et Farnham font partie de celles où le plus de cas de maladies de Lyme ont été répertoriés.

La maladie de Lyme est causée par une bactérie transmise lorsqu’une tique infectée vous pique. Si la maladie n’est pas traitée, elle risque de créer de graves problèmes de santé et, parfois… suite de l’article UN NOUVEAU SITE INTERNET QUI VOUS PERMET DE SUIVRE L’EXPANSION DES TIQUES AU QUÉBEC

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post