Pour réduire les risques d’obésité et de caries dentaires, l’OMS recommande une consommation limitée de sucre. Pas plus de 10% de l’apport énergétique quotidien. Ces conseils, déjà valables en mars 2014, ne concernent pas les sucres naturels contenus dans les fruits et le lait.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de publier de nouvelles recommandations concernant l’absorption de sucre dans l’alimentation. Elles placent la consommation maximale quotidienne à 10% de l’apport énergétique. « Le mieux serait de ne pas dépasser 5% par jour », précise l’OMS. C’est-à-dire 25 grammes. « Ainsi le bénéfice pour la santé serait encore amélioré. »

Dans ce pourcentage, il faut inclure tous les sucres monosaccharides comme le glucose et le fructose mais aussi les disaccharides comme le sucrose (sucre en poudre). L’OMS exclut donc les sucres naturellement présents dans les fruits, les légumes et le lait. Les sucres concernés par ces recommandations sont, eux, ajoutés dans nombre d’aliments et de boissons par les fabricants, cuisiniers et les consommateurs eux-mêmes. Par exemple, une cuillère à soupe de ketchup contient déjà 4 grammes de sucres. Et une canette de soda en contient 40g.

Moins de sucres, plus de santé

« Nous avons de solides preuves qu’une consommation de sucre inférieure à 10% de l’apport énergétique quotidien réduirait le risque de surpoids, d’obésité et de caries dentaires », souligne le Dr Francesco Branca, directeur du département de nutrition pour la santé et le développement de l’OMS. 

Retrouvez cet article sur destinationsante.com

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post