Atteinte d’une maladie de la rétine, Rhian Lewis est aveugle depuis trente-trois. Ou plutôt elle était aveugle. La Galloise de Cardiff a en effet bénéficié des technologies d’ophtalmologie les plus avancées dans le cadre d’un essai médical.

Une micropuce électronique de trois millimètres sur trois

En juin 2015, la Britannique a subi à Oxford (Angleterre) une opération qui a consisté à implanter dans sa rétine endommagée une micropuce électronique de trois millimètres sur trois. L’intervention a réussi et à 49 ans, la patiente commence à retrouver la vue.

Le dispositif, qu’il a fallu six heures aux chirurgiens pour mettre en place dans l’œil de la Galloise, est connecté à un minuscule ordinateur glissé sous la peau derrière l’oreille de Rhian Lewis, explique BBC.com. En d’autres termes, il s’agit d’un œil bionique.

Le système prend le relais des cellules de la rétine qui devraient normalement réagir à la lumière et envoie des flashes lumineux qui, parvenus au cerveau de Rhian Lewis, forment des images de ce que l’ancienne aveugle a devant elle.

Cinq autres patients en attente

Plus de six mois après l’opération, la vision de la patiente s’est beaucoup améliorée et, dans une vidéo réalisée… suite de l’article Royaume-Uni : Elle recouvre la vue grâce à un œil bionique

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post