Si vous êtes sujette aux allergies saisonnières, voici trois facteurs aggravants auxquels on ne pense pas toujours.

Rhinite allergique: 3 gestes à ne surtout pas faire

“La plupart des personnes qui souffrent d’allergies saisonnières ignorent le plus souvent qu’il y a des choses à ne pas faire, de petits gestes qui peuvent sembler anodins mais qui aggravent leurs allergies”. C’est après avoir dressé ce constat qu’un allergologue, membre de l’American college of allergy, asthme et immunology, vient de publier un “message d’alerte” en soulignant “qu’il n’y a pas de raison de souffrir. Quelques modifications dans les habitudes peuvent suffire à rendre le printemps plus agréable”.

Pour éviter le rhume des foins évitez de…

Manger des tomates

Cela peut paraître étrange, mais les allergies saisonnières peuvent être la manifestation d’allergies croisées entre pollens et aliments. Cela relève d’une réaction croisée entre les protéines de certains fruits et légumes (et certaines noix) et celles du pollen allergène. Par exemple, si vous êtes allergique au pollen de bouleau ou d’aulne, mieux vaut ne pas consommer de céleri, de pommes ou de cerises. En cas de rhume des foins , évitez les tomates, les pommes de terre et les pêches. Consultez un allergologue pour en savoir plus.

Ouvrir les fenêtres

C’est ce qui peut sembler le plus surprenant car ouvrir les fenêtres est un geste spontané dès que les beaux jours reviennent. C’est même un geste recommandé pour s’empresser de chasser les acariens de la maison . Mais si vous souffrez d’une  allergie aux pollens , il vaut mieux ne pas ouvrir les fenêtres en grand pendant la journée afin d’empêcher les pollens d’entrer chez vous et de s’incruster dans la moquette et… suite de l’article Rhinite allergique: 3 gestes à ne surtout pas faire

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post