Pour certains enfants, le moment du repas peut devenir une épreuve et se transformer en tour de force pour les parents.  Il y a les enfants qui ne supportent pas le poisson de peur des arrêtes, ceux qui veulent du tout mixé jusqu’à développer une phobie des textures et d’autres encore qui doivent suivre des règles très précises avant d’accepter de se nourrir.

Il refuse les morceaux

Entre 1 et 2 ans et en dehors de toute pathologie,  un enfant commence généralement à s’alimenter avec de petits morceaux. Cependant, il n’est pas rare qu’un enfant rechigne et fasse un blocage face à ce changement.  

Si l’enfant a été nourri avec des petits pots du commerce, il aura pris l’habitude d’aliments au goût assez standardisé avec une texture très pulvérisée.
Les morceaux peuvent lui faire  peur, notamment si lors d’une première expérience, il a avalé de travers.  Il peut également avoir des difficultés de déglutition qui rendent la mastication et l’ingestion des morceaux difficiles.

 LE NIBBLERQue faire ? Surtout ne pas forcer l’enfant !  Privilégiez une approche graduelle en lui proposant régulièrement des produits en morceaux en petites quantités.  Si l’enfant a peur d’ingérer ces morceaux, utilisez un outil comme le Nibbler, une poche en filet que l’enfant pourra porter à la bouche afin d’apprendre à mastiquer sans toutefois craindre d’avaler des morceaux.  Le Nibbler permet d’avoir une étape intermédiaire entre les aliments très finement mixés des petits pots et une alimentation en morceaux, tout en faisant découvrir en l’enfant de nouveaux goûts, plus marqués.

Suite de l’article Phobies et habitudes alimentaires spécifiques : que faire ?

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post