Obtenir un rendez-vous chez l’ophtalmologiste se transforme parfois un véritable parcours du combattant. Même chose pour rencontrer son gynécologue. En effet, il faut parfois attendre des mois avant d’obtenir un rendez-vous chez un spécialiste. “Je trouve ça très long, très très long. Deux mois ou parfois trois pour avoir un rendez-vous”, déplore un passant, au micro de France 2.

Résultat ? Certains patients renoncent à se faire soigner. Pour lutter contre ce fléau, plusieurs sites répertorient les rendez-vous annulés ou vacants et les redistribuent, au dernier moment, aux malades qui sont demandeurs.

 

15% de rendez-vous annulés par an

 

Mondocteur.frDoctolib, ces plateformes internet mettent ainsi en avant les places disponibles et les rendez-vous annulés. Il y en aurait 15% par année. Un manque à gagner pour les spécialistes.

Gratuit pour les patients, le service de prise de rendez-vous sur le web coûte une centaine d’euros par mois pour le praticien. 

Retrouvez cet article sur Francetv info

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post