Déjà utilisée par les Romains dans l’Antiquité pour son parfum et ses qualités thérapeutiques, la lavande est aujourd’hui l’une des plantes médicinales les plus prisées en phytothérapie, notamment pour des problèmes de nervosité, digestifs ou articulaires.

Sommaire

  1. Propriétés médicinales de la lavande
  2. Histoire de l’utilisation de la lavande en phytothérapie
  3. Description botanique de la lavande
  4. Composition de la lavande
  5. Utilisation et posologie de la lavande
  6. Précautions d’emploi de la lavande
  7. Avis du médecin
  8. La recherche sur la lavande

lavandeNom scientifique : Lavandula angustifolia

Noms communs : lavande officinale, lavande vraie, aspic, lavandin

Nom anglais : lavender

Classification botanique : famille des labiées ( Labiatae )

Formes et préparations : essences, huiles essentielles, décoctions, tisanes, poudres micronisées, gélules, alcoolatures, teintures, nébulisats

Propriétés médicinales de la lavande

UTILISATION INTERNE

  • Léger effet narcotique (coumarine) : insomnie, hystérie, troubles nerveux.
  • Effet anti-spasmodique, grâce aux esters que la plante contient.
  • Troubles digestifs : digestion difficile liée au stress ou à la nervosité, ulcérations.
  • Troubles respiratoires : rhume, asthme. Apaise en cas de vertiges.
  • Troubles cardio-vasculaires : calme un début d’angine de poitrine.
  • Traitement des migraines et céphalées.

UTILISATION EXTERNE

  • Soulage certaines affections de la peau : eczéma, acné, brûlures légères, psoriasis, piqûres d’insectes.
  • Cicatrise et assainit les plaies et les ulcères.
  • Douleurs articulaires : entorses, foulures, contusions et rhumatismes.
  • Action antivenimeuse sur la morsure de vipère.
  • Antiparasitaire (poux) et vermifuge.

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

  • Problèmes dermatologiques (bactéricide, antiseptique).
  • Douleurs articulaires et rhumatismales.
  • Irritation et/ou inflammation respiratoire.
  • Nervosité, anxiété, angoisse.
  • Insomnie : favorise l’endormissement.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

  • Bactéricide et antiseptique efficace, il assainit les plaies et les ulcères de la peau.
  • Antiparasitaire, il élimine les poux.
  • Neutralise le venin en cas de morsure de vipère.
  • Contribue à soulager les dystonies neurovégétatives.
  • Son huile essentielle est employée en massothérapie.

Histoire de l’utilisation de la lavande en phytothérapie

La lavande est originaire du bassin ouest-méditerranéen. Les Romains de l’Antiquité s’en servaient déjà pour parfumer les thermes et le linge. Sainte Hildegarde de Bingen, au XIIe siècle, lui donnait une place de choix dans sa pharmacopée naturelle et, à la même époque, on en faisait la culture dans les monastères pour ses propriétés thérapeutiques. Dès le Moyen Age, la lavande était employée en Provence dans la confection des médicaments et des parfums. A partir du XIXe siècle, cette plante aromatique a vu sa culture se développer dans… suite de l’article Lavande

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post