L’artérite des membres inférieurs est une maladie qui empêche le sang de circuler normalement dans les artères des jambes. De nouvelles techniques permettent de mieux la soigner et de prévenir ses complications.

Lorsqu’une artère se bouche, le sang n’arrive plus dans la zone qu’elle est censée irriguer. Au niveau des jambes, le responsable du problème est l’AOMI (artérite oblitérante des membres inférieurs). Auparavant, pour rétablir la circulation dans le membre touché, il fallait réaliser un pontage (pont entre deux zones saines). Ou effectuer une endartériectomie : le chirurgien vasculaire ouvre l’artère, « gratte » l’intérieur, puis la referme. Aujourd’hui, il est souvent possible d’éviter ces interventions lourdes, comme l’ont expliqué les experts réunis au dernier congrès de chirurgie vasculaire, qui s’est tenu à Montpellier.

Le ballon se gonfle pour dilater l’artère

Le chirurgien vasculaire insère un « guide » dans l’artère, fait passer un ballon le long du guide jusqu’à l’endroit bouché, puis il le gonfle. Ce qui permet d’écraser la plaque d’athérome et de l’encastrer dans la paroi. Au bout d’une à deux minutes on retire le ballon. Les premiers dispositifs, de très petite taille (1 cm), ont été inventés pour les chirurgiens cardiaques afin de déboucher les coronaires. «Les lésions de l’artérite des membres inférieurs peuvent atteindre 10, 20 cm ou plus, explique le Pr Éric Steinmetz, chirurgien vasculaire et secrétaire général adjoint de la Société française de chirurgie vasculaire.. Il a fallu mettre au point des ballons plus longs (jusqu’à 22 cm pour quelques millimètres de diamètre). » Dans certains cas, une fois que le ballon a débouché l’artère, il se produit une récidive, c’est-à-dire qu’elle se referme. Il est alors nécessaire de poser un stent, qu’on laisse en place dans l’artère pour la maintenir ouverte.

Pour mieux comprendre

Pourquoi l’artère est rétrécie La responsable de l’artérite est la plaque d’athérome. Ce dépôt de cholestérol rétrécit l’artère et gêne le passage du sang. Résultat : les muscles, mal oxygénés, deviennent (…) Lire la suite sur Topsanté

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post