À partir de mercredi 7 janvier, les juges de Strasbourg, réunis en assemblée plénière pour l’occasion, doivent dire si l’arrêt du maintien en vie de Vincent Lambert est conforme à la convention européenne des droits de l’Homme. Ils ne devraient pas rendre leur décision avant plusieurs jours. Cette dernière sera en revanche définitive.

Vincent Lambert est sous alimentation artificielle depuis près de 6 ans

Victime d’un traumatisme crânien massif, Vincent Lambert est, selon des experts, dans un état végétatif irréversible. Mais depuis des mois, ses parents et son épouse ne font pas le même diagnostic quand ils lui rendent visite. En juin dernier, le Conseil d’État a autorisé les médecins de l’unité de soins palliatifs du CHU de Reims à arrêter l’alimentation artificielle dont bénéficie le jeune homme depuis 2008. Ses parents ont alors saisi la Cour européenne des droits de l’Homme.


Retrouvez cet article sur Francetv info

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post