Après plusieurs cas d’intoxications alimentaires collectives, la consommation de betterave crue est désormais déconseillée par la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF).

La betterave ne doit plus être consommée crue

Après plusieurs épisodes récurrents d’ intoxications alimentaires collectives liées à la consommation de betteraves crues, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) rappelle “aux consommateurs, ainsi qu’aux professionnels et gestionnaires d’établissements de restauration collective, qu’il est déconseillé de consommer des betteraves crues. Ainsi, même si ces produits peuvent être consommés froids, ils doivent avoir fait l’objet d’une cuisson préalable”.

La betterave est consommée cuite depuis des générations

Ce conseil   rejoint celui que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) avait émis en 2014 , à l’occasion de précédentes intoxications alimentaires. Dans cet avis, l’ANSES rappelait que la betterave potagère est un légume consommé cuit depuis des générations.

Aussi, même si aucune explication scientifique n’a encore permis de connaître la raison des intoxications liées à la consommation de ce légume cru, l’Anses recommandait alors de ne pas servir de betteraves crues “dans les restaurants collectifs des établissements d’enseignement et dans les maisons de retraite”.

Ainsi, même si les betteraves peuvent être… suite de l’article La betterave ne doit plus être consommée crue

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post