Accueil La santé avant tout! Insomnie : quelles plantes choisir pour mieux dormir ?

Insomnie : quelles plantes choisir pour mieux dormir ?

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Certains troubles du sommeil sont dus à une difficile gestion du stress et de l’anxiété. Grâce à leurs propriétés anxiolytiques et sédatives, certaines plantes aident à préparer pendant la journée un bon sommeil nocturne. Le Dr Marc Beck, médecin généraliste spécialisé en phytothérapie et micronutrition, nous dit quelles plantes choisir.

En France, 4 personnes sur 10 se plaignent de troubles du sommeil . Si la prise de somnifères a longtemps été leur traitement de prédilection, leurs effets néfastes à moyen et long terme poussent de plus en plus d’insomniaques à chercher un traitement alternatif.

“Il y a 20 ans, mes patients entraient dans mon cabinet en disant “Docteur, donnez-moi quelque chose pour dormir”. Aujourd’hui, leur demande est plutôt “je ne veux rien prendre pour dormir” explique le Dr François Duforez, médecin du sport et du sommeil, attaché au Centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu à Paris.

Sommeil : quel rôle peuvent jouer les plantes ?

Pour nombre de ces insomniaques, l’origine des troubles du sommeil est une “hyperactivité des systèmes d’éveil”. En clair, le stress et l’anxiété ressentis pendant la journée provoquent une suractivation des systèmes d’éveil, empêchant de trouver facilement le sommeil. “L’endormissement et la qualité du sommeil se préparent le jour. Par leurs propriétés anxiolytiques et sédatives, certaines plantes vont aider à corriger ces troubles” insiste le Dr Marc Beck, médecin généraliste spécialisé en phytothérapie et micronutrition.

“En se penchant sur la traduction physique du stress ou de l’anxiété (palpitations, colite, reflux ou gastrite…) on va individualiser le conseil et proposer la meilleure plante ou les meilleures associations pour induire le sommeil”.

La valériane

Cette plante est l’une des seules à avoir fait l’objet d’étude sur la réduction du stress et sur son activité sédative. La valériane a à la fois une action sur le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Elle permet de rééquilibrer l’architecture du sommeil.

Myorelaxante, elle est conseillée si le stress provoque des contractures.

En cas de réveils nocturnes , il est recommandé de l’associer à l’eschscholzia.

L’eschscholzia (ou pavot de Californie)

Cette plante venue des Etats-Unis aurait la même affinité pour les récepteurs Gaba (les neurotransmetteurs qui interviennent sur le rythme veille-sommeil) que le valium. Elle est tout à la fois sédative, hypnotique, anxiolytique et myorelaxante. L’eschscholzia est recommandée en cas de difficultés d’endormissement… suite de l’article Insomnie : quelles plantes choisir pour mieux dormir ?

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here