Accueil La santé avant tout! Insolite : la graisse s’évapore du corps à travers les poumons quand...

Insolite : la graisse s’évapore du corps à travers les poumons quand on mincit

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

La question peut paraître bête mais a titillé au moins une fois les nutritionnistes et les adeptes des régimes : où part donc la graisse lorsque l’on perd du poids ? Une étude parue dans l’édition de Noël du British medical Journal livre une réponse plutôt étonnante…

Vous avez pas mal fondu ces derniers temps. Mais que sont devenus ces kilos ? Alors que les médecins, les professionnels de la minceur ont tendance à penser que la graisse est simplement transformée en énergie ou en chaleur, deux chercheurs de l’University New South Wales (UNSW), en Australie, démontrent qu’il en est autrement en réalité.

Ruben Meerman et Andrew Brown se sont amusés à retracer le parcours de la graisse dans l’organisme pour connaitre son sort. L’étude du métabolisme à l’échelle microscopique a donné un résultat déroutant : la plupart de la masse grasse qui disparaît sortirait de l’organisme par les poumons, sous forme de dioxyde de carbone.

« Il y a une ignorance et une confusion surprenantes autour du processus métabolique de la perte de poids, constate Andrew Brown, directeur du département de science biomoléculaire à la UNSW. La réponse correcte est que la plupart de la masse s’évapore en tant que dioxyde de carbone. Elle se transforme en air », poursuit Ruben Meerman, médecin et co-auteur de l’étude.

Les poumons, un organe utile dans la perte de poids

Ainsi, si on suit leur raisonnement, perdre 10 kilos de graisse perdus revient à exhaler 8.4 kilos de dioxyde de carbone par les poumons. Les 1.6 kilos restants deviennent de l’eau, qui peut être rejetée sous forme d’urine, les excréments, la sueur, les larmes ou d’autres fluides de l’organisme, pointe l’étude.

« Ces résultats prouvent que les poumons sont le premier organe excrétoire (qui produit des matières liquides ou solides) pour la perte de poids », constate l’étude.

Ces résultats ne changent rien au final aux méthodes minceur. Le ressort reste le même : « Mincir nécessite de déverrouiller le carbone stocké dans les cellules graisseuses. Il faut donc insister sur le fait de « manger moins, bouger plus ». Une piqûre de rappel qui pourra être utile après les fêtes.

>> A lire aussi : Zéro kilo pendant les fêtes (…) Lire la suite sur Topsanté

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel