Un Britannique de 32 ans, sportif invétéré, a eu l’effrayante surprise de constater qu’il ne voyait plus de l’œil droit. Une pathologie rare mais explicable.

Evitez de faire des pompes en position du poirier pour en mettre plein la vue. Vous risquez d’y laisser la vôtre ! C’est en tout cas la mésaventure arrivée à un Britannique de 32 ans. Le cas est décrit par la revue scientifique British Medical Journal Case Reports. Six heures après avoir quitté le gymnase, le sportif s’est aperçu qu’il avait perdu la moitié de la vue, révèle allodocteurs. A l’hôpital, les examens ont laissé entrevoir une forte baisse de l’acuité visuelle du côté droit. De l’œil gauche, rien n’avait bougé.

Comment expliquer ce trouble visuel inopiné ? Les médecins ont trouvé une explication rationnelle à ce symptôme à première vue inhabituelle. Les pompes tête en bas effectuées par le trentenaire téméraire en seraient à l’origine.

L’effort physique intense aurait en fait déclenché une rétinopathie de Valsalva. Cette pathologie désigne une rupture de vaisseaux rétiniens au cours d’un effort physique effectué “à glotte fermée”, c”est-à-dire en retenant sa respiration. Ce mouvement entraine une surpression qui peut parvenir jusqu’aux yeux et engendrer une rupture des vaisseaux oculaires.

La rétinopathie de Valsalva survient le plus souvent chez des sportifs, souligne allodocteurs, mais reste rare. Une centaine de cas ont été rapportés par les scientifiques, depuis sa découverte en 1972.

Pour notre sportif britannique, cette rétinopathie lui aura causé plus de peur que de mal. Sa vision est revenue progressivement et sans effort (y compris celui de faire des pompes).

Retrouvez cet article sur Topsanté

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post