C’est en instaurant des habitudes d’hygiène que l’on a pu vaincre des maladies comme la tuberculose. C’est grâce à elles que l’on se protège toujours aujourd’hui contre les virus et les microbes… Petite révision des bons gestes pour se protéger avec le Dr Frédéric Saldmann, auteur de Votre santé sans risque.

UNE DOUCHE PAR JOUR PAS PLUS

En l’absence de canicule, on se lave sous la douche au maximum une fois par jour, sans oublier le dos, le nombril – véritable nid à microbes- et les interstices entre les doigts de pied. Et on prend le temps de se sécher.

Pourquoi c’est bien ? Plus ce serait trop. Les lavages “décapent” en altérant le film lipidique et la flore protectrice de la couche cornée. Si besoin, on rajoute seulement une toilette locale (mains, pieds, parties intimes). Et se sécher correctement évite les champignons.

Le conseil en plus : attention de ne pas entrer dans la salle de bains avec vos chaussures de ville… vous contaminez vos pieds nus à la sortie de la douche et ensuite, vous emmenez les germes dans vos draps !

AUX TOILETTES, SE LAVER LES MAINS AUSSI AVANT

On sait bien qu’il faut se laver les mains après être passé aux toilettes, mais se les laver avant est aussi utile.

Pourquoi c’est bien ? En vous lavant les mains “avant”, vous protégez votre intimité des virus: herpès buccal ou génital, verrues, virus et microbes voyagent facilement d’un corps à l’autre. A la sortie des toilettes, on se relave les mains sans rien retoucher, surtout pas les poignées de porte des toilettes. Une étude a montré, qu’en période d’épidémie 10 à 20% d’entre elles contenaient le virus gastro-intestinal.

EN SOCIÉTÉ : L’ACCOLADE PLUTÔT QUE LA POIGNÉE DE MAINS

C’est simple : au lieu de se serrer des mains peut-être porteuses de virus, mieux vaut préférer l’accolade chaleureuse ! Pour le Dr Saldmann, cela fait plaisir à tout le monde et c’est plus sain. Surtout en période de grippe !

Pourquoi c’est bien ? Outre que le “hug” est très à la mode pour ses bienfaits relationnels (diminution du stress, augmentation des défenses immunitaires via la production d’hormones de l’attachement), il a le mérite de moins nous exposer aux microbes !

AU RESTAURANT, UNE NAPPE C’EST MIEUX !

Des prélèvements relevés sur 46 tables de restaurants parisiens en 2016 ont montré que 15% des tables étaient souillées par une forte concentration d’entérobactéries d’origine fécale (venus de précédents convives qui ne se lavent pas les mains aux toilettes). En période gastro surtout, mieux vaut choisir des restaurants qui ont gardé des nappes en tissu ou en papier. Manger au propre c’est le minimum !

Pourquoi c’est bien ? Via les couverts et portées à la bouche, ces bactéries venues du système digestif sont porteuses de bactéries ou de virus qui peuvent déclencher des… suite de l’article Hygiène : révisez vos habitudes !

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post