Facebook et Apple veulent financer la congélation des ovocytes pour leurs employées. Et non, ça n’est pas du tout une bonne nouvelle.

Selon NBC News, Facebook et Apple vont mettre la main à la poche pour faciliter la vitrification des ovocytes pour les employées qui le souhaitent. Facebook aurait même déjà introduit le montant de l’opération dans la couverture médicale, et Apple s’apprêterait à proposer ses premiers remboursements dès le mois de janvier.

Les deux entreprises prendraient ainsi en charge jusqu’à 20 000 dollars de la procédure. Précisons que cette somme ne couvre pas la totalité des frais: aux Etats-Unis, il faut payer 10 000 dollars pour chaque congélation ainsi que 500 dollars de frais annuels pour la cryoconservation. S’il n’y a pas eu transfert d’embryon dans les cinq ans ou en cas de (rare) problème technique, il faut tout refaire.

La nouvelle (qui n’a pas été confirmée officiellement) a été plutôt bien accueillie.

Brigitte Adams, fervente partisane de la congélation d’ovocytes et fondatrice du forum médical Eggsurance.com se réjouit sur le site de CBS: 

«En assurant cette possibilité à leurs employées, ces entreprises investissent dans les femmes et leur permettent de vivre la vie qu’elles ont voulu».

Pour une journaliste de Wired cette mesure est «une bonne chose, une nouvelle option offerte aux femmes confrontées à la dure réalité qui veut que les années de fertilité entrent en conflit avec les années où l’on est censées construire une carrière professionnelle». Elle estime également que cela «prouve une volonté de la part de la Silicon valley d’employer plus de femmes, et que c’est d’autant plus bienvenu que la Silicon Valley est dominée par les hommes».

De la domination masculine à la Silicon Valley? BINGO. Ce «cadeau» fait aux femmes n’est ni plus ni moins qu’une gigantesque arnaque et une manière de contrôler encore davantage la vie privée des femmes qui (…) Lire la suite sur Slate.fr

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post