Dans la nuit de jeudi à vendredi, la Champagne et surtout la ville de Troyes ont subi un événement climatique assez rare pour être remarqué : le « Heat Burst ». Ce «coup de chaleur» se caractérise par une forte augmentation des températures et une forte baisse du taux d’humidité sur une courte période, avant que ces variables ne reviennent à la normale.

Ce qu’il s’est passé

Cette nuit-là, à Troyes, la température est brusquement passée de 24 à 33° entre minuit et une heure du matin, l’humidité de l’air passant dans ce laps de temps de 55% à seulement 22% (c’est très, très sec) et le vent se mettant à souffler à près de 70 km/h. 

L’origine du phénomène

Selon Météo Consult, «le Heat Burst est un événement climatique d’autant plus rare qu’il nécessite des conditions climatiques spécifiques, par exemple une période de grosses chaleurs comme la canicule du mois de juillet ». Ce phénomène intervient principalement de nuit, en période d’orage sur le déclin : les pluies s’évaporant assèchent et refroidissent l’air environnant. Celui-ci descend alors plus rapidement vers le sol et se réchauffe : l’air devient plus sec, plus chaud, et ces mouvements provoquent des rafales de vent. Cependant, le «Heat Burst» est temporaire et ne dure que quelques heures.

Faut-il s’y préparer ?

Pour Météo Consult, le phénomène « risque de se reproduire dans la prochaine semaine » mais il est difficile de prévoir précisément quand et où il apparaîtra, tant il est imprévisible. Pas de panique toutefois : selon Météo Consult, « en raison de sa courte durée, le coup de chaleur ne présente pas vraiment de danger, pas plus que le climat normal d’apparition du phénomène ». Comme toujours, bien s’hydrater écarte tout danger !

Source : « Heat Burst » à Troyes: Comment expliquer ce violent coup de chaud nocturne?

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post