Le Flibanserin, médicament destiné à augmenter la satisfaction sexuelle féminine, à l’efficacité contestée, pourrait être mis sur le marché aux Etats-Unis si la FDA suit l’avis de son comité d’experts.

Les premier “Viagra” féminin pourrait faire son entrée sur le marché américain. Un comité d’experts de l’Agence américaine des médicaments (FDA) a émis une recommandation en faveur d’une mise sur le marché du du Flibanserin, pour les femmes non ménopausées souffrant d’un manque de désir sexuel.

Les propriétés aphrodisiaques de cette molécule ont été découvertes accidentellement alors qu’elle était testée comme un antidépresseur qui a échoué. A l’instar du Viagra, qui était à la base destiné à être un médicament pour le coeur.

Rejeté en 2010 et 2013

La FDA, qui a rejeté à deux reprises ce médicament en 2010 et 2013, n’est pas tenue de suivre les recommandations de ces experts mais les entérine le plus souvent. Ils ont voté par 18 voix contre six en faveur de la commercialisation, déclenchant des applaudissements dans la salle de réunion, qui était publique.

Mais ils ont demandé que ce feu vert soit donné seulement à condition que son fabricant, Sprout Pharmaceuticals, mette en place des procédures pour s’assurer que les utilisatrices soient pleinement conscientes de ses risques, comme la somnolence, les évanouissements et les chutes de tension artérielle.

Faible efficacité, risques de somnolence et de chute de tension

Après le premier refus du Flibanserin, son développeur, le laboratoire allemand Boehringer Ingelheim, l’avait vendu à la firme américaine Sprout. Tenant compte des insuffisances relevées par la FDA, Sprout avait présenté une nouvelle demande en 2013, accueillie par un nouveau refus. L’Agence avait noté que la faible différence d’efficacité avec le placebo ne justifiait pas les risques encourus. Pour cette troisième tentative, Sprout Pharmaceuticals a présenté de nouvelles données, dont une (…) Lire la suite sur lexpress.fr

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post