La tristesse et les déceptions font partie de la vie. Et il est normal de se sentir déprimé après un évènement grave tel qu’un deuil. Mais parfois, un véritable mal-être s’installe, on a l’impression que l’on sera à jamais inconsolable. Il s’agit peut-être d’une dépression, dont seul un traitement adéquat pourra venir à bout. Alors comment reconnaître un moment de découragement passager de cette véritable maladie, dont on ne pourra guérir qu’avec un traitement approprié ? Voici des exemples concrets.

“L’espèce humaine est une fois pour toute et par nature vouée à la souffrance et à la ruine. La vie heureuse étant une contradiction dans les termes”. Telle était la vision très sombre du philosophe Schopenhauer.

Mais si les peines font partie de la vie, la dépression elle fait de la vie une peine sans fin. Comment reconnaître cette maladie ?

La tristesse inconsolable signe de dépression

Déprime signes Le premier signe de la dépression est bien sur une profonde tristesse, un sentiment que tout va mal, que tout est noir, et que rien de positif ne peut nous advenir. Mais bien sûr, il nous arrive régulièrement d’être triste : la vie n’est pas uniquement constituée de joie ! Mais la mauvaise humeur finit toujours par passer… sauf chez le déprimé. Celui-ci est enfermé dans sa douleur. Même après un évènement traumatisant tel que le deuil d’un proche, on surmonte son chagrin dans les six mois… sauf dans la dépression.

Idées noires le matin, symptôme dépressif ?

La caractéristique de cette tristesse, c’est aussi qu’elle va être régulière. Chaque jour se suit et se ressemble dans sa noirceur. Habituellement, il peut nous arriver de nous réveiller triste ou empli d’idées noires le matin. Mais on ne sait pas de quelle humeur on sera au prochain petit-déjeuner. Alors que la personne dépressive sait immanquablement que chaque jour elle se lèvera d’humeur morose.

Une vie ralentie par la dépression

Autre signe qui ne trompe pas : le ralentissement général. Le déprimé est envahi par la fatigue, il ne parle pas, il n’a pas le courage de faire les activités qu’il faisait ou de s’impliquer dans son travail ou les relations avec ses amis. Il a une impression de décalage : comme si tout le monde allait à un autre rythme que lui, n’était pas sur la même fréquence. Perte d’énergie et sensation d’épuisement accompagne cet état.

Trous de mémoire et syndrome dépressif

La personne qui souffre de dépression connaît aussi une fatigue intellectuelle : manque de concentration, difficulté de mémorisation, etc. On a l’impression que les pensées… suite de l’article Dépression : des signes qui ne trompent pas

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post