On ne l’imaginait pas si précoce. Le vieillissement du cerveau débuterait à partir de la cinquantaine chez les femmes. C’est la conclusion qui ressort d’une étude de l’université de Californie publiée dans la revue scientifique PlosOne. La baisse de l’acuité mentale et des capacités cognitives arriveraient donc beaucoup plus tôt que prévu.

Pour aboutir à ce bilan, les chercheurs ont suivi pendant dix ans un groupe de 2124 femmes en bonne santé qui, au début de l’étude, se situaient soit un peu avant soit un peu après 50 ans (la plupart étaient déjà ménopausées). Tous les deux ans, elles ont passé des tests cognitifs permettant d’évaluer l’état de leur mémoire verbale et de leur vitesse de réaction.

Capacités cognitives : – 5% en 10 ans

Résultat : en dix ans, leurs capacités cognitives ont diminué en moyenne de 5%. Dans le détail, la mémoire verbale des femmes testées a diminué d’environ 1% tous les cinq ans, tandis que la vitesse de réaction a baissé d’environ 1% tous les deux ans. Une découverte d’autant plus importante que les précédentes études sur les femmes d’âge mûr n’avaient pas réussi à détecter de changements au niveau de leur activité cognitive.

« Nous avons remarqué que certaines femmes déclinaient lentement, d’autres beaucoup plus vite, a expliqué le Dr Arun Karlamangla, principal auteur de l’étude, au Huffington Post. La prochaine étape est de déterminer s’il existe des facteurs qui influencent la rapidité du déclin. » Quant à… suite de l’article Chez les femmes, le déclin cognitif commencerait dès 50 ans

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post