Julie Gallerne a 29 ans. Sa vie a basculé le soir du

13 novembre au Bataclan. Accompagnée de deux amis, elle est dans la salle lorsque la fusillade éclate. Blessée au fessier, Julie parvient à s’échapper. Depuis la jeune femme de 29 ans a été opérée deux fois. Sortie de l’hôpital mercredi dernier, son quotidien est désormais rythmé par les soins médicaux. “Mardi soir, j’ai eu un petit moment de blues à l’hôpital. J’en ai marre, j’ai envie de passer à autre chose, de ne plus avoir à faire changer mes pansements. J’ai envie de récupérer ma vie d’avant”, explique la jeune femme.

 

Une femme combative

Pour Julie Gallerne, la douleur physique n’est pas la pire. 24 heures après l’attaque, Julie apprend le décès de son amie. À sa sortie de l’hôpital, Julie a déposé plainte, même si elle ne verra jamais les tireurs du Bataclan devant la justice. Combative, Julie Gallerne est déjà retournée à plusieurs concerts. Elle sera au Bataclan pour le retour des Eagles of Death Metal. “J’irai avec une grosse boule au ventre, mais oui parce que c’est une super salle, parce que c’est un super groupe. […] On ne décide pas pour moi”, explique Julie. En attendant, elle voit son psychothérapeute deux fois par semaine et devrait reprendre son travail de bibliothécaire début janvier. 

Retrouvez cet article sur Francetv info

88888

Plus dans la section

La santé avant tout!

Related Post