Un jeune postulant pour un emploi dans un grand magasin à rayons est embauché. Il se fait proposer par son entraîneur de bien observer sa façon de faire pour être un bon vendeur. Les deux employés se font arrêter par un premier client qui leur demande des graines de gazon…
-Bien sur! s’empresse de dire l’entraîneur au client, tout en faisant un clin d’oeil à sa jeune recrue.
-En sac de 25 ou de 50 livres?
-50!
-Voilà! dit l’entraîneur. Une tondeuse avec ça?
-Pourquoi une tondeuse?
-Les graines vont pousser, il va falloir couper le gazon…
-Je n’y avais pas pensé. C’est d’accord, je l’achète.

Le client quitte le magasin fier de lui, et l’entraîneur l’est tout autant. La recrue, quant à elle, est très impressionnée. Pour s’assurer que son élève a bien compris, il lui propose un deuxième essai. Un deuxième client approche justement et demande un boyau d’arrosage…

-Bien sur! dit le vendeur. Un de 25 ou de 50 mètres?
-50.
-Tenez! Une tondeuse avec ça?
-Pourquoi une tondeuse?
-Et bien, le gazon va pousser.”
-J’La prends!
-WOW! pense la recrue, comment en ferais-je autant ?
-À ton tour,” dit l’entraîneur à sa recrue, qui se faisait interpeller au même moment par un client qui, achèete des serviettes sanitaires pour sa femme.
-Certainement! En boîte de 25 ou de 50 serviettes?
-HEU? Je vais en prendre 50. C’est sûrement plus économique.
-Voilà! dit le jeune. Et, voulant impressionner son maître, il lance au client.
– Une tondeuse avec ça?
-Pourquoi une tondeuse?
– Et bien, de toute façon, ta fin de semaine tombe à l’eau, alors, aussi bien couper le gazon.
de Christyne C.

88888

Plus dans la section

La blague du jour

Related Post