Allocations Familiales (suite)

Voici une sélection de lettres reçues au bureau des allocations familiales (les fautes d’orthographe sont toujours présentes ainsi que la ponctuation originale) :

Je suis separé de mon défunt mari.
Ma mère est bien malade. Elle a mal aux jambes et ne peut descendre l’escalier pour les changer.
Envoyez-moi mon chèque le plus tôt possible, car je suis pour tomber malade d’une journée à l’autre.
Il a perdu son épouse le 17 écoulé. Il a également perdu le numéro du dossier.
Je vous écrit que nous n’avons pas reçu votre chèque, c’es le ronneur de malle qui l’a emporté sus le deuxième voisin.
Je vous envoie sa naissance né le 13 octobre.
Nous avons un petit garcon de deux mois daté le 28 novembre.
Un mois sans allocation, je passerais bien serré.
Ce monsieur a une famille de 6 enfants et un autre chemin faisant.
Ma fille a été 3 semaines dans les biquits et ca l’écoeurrait.
Me voici avec ma plume.
Je prends un moment de silence pour vous envoyer un mot.
J’espère d’avoir le reculons au mois de mars.
Louis a décedé le 2 mars, et énumeré le 4 du même mois.
Ma voisine est morte pendant qu’on était monté sus le Curé.
Ma femme n’est pas toute à elle, ta zen temps elle fait des dettes.
Selon vos instructions j’ai donné le jour à 2 jumeaux dans une enveloppe ci-jointe.
En réponse à votre enquête dentaire concernant mon appareil, le dents de mon devant vont très bien mais celles de mon derrière vont très mal.
Je vous avise qu’étant travailleur de nuit, je vis au jour le jour.
Quand mon petit a eu 5 ans, la caisse m’en a coupé la moitié.
Si vous n’augmenter pas mon allocation, je vais être obligé de recommencer à travailler
Ma fille, poumonique, est rendue en aquarium.
Je n’ai pas eu d’enfant avec mon mari jusqu’ici.
Maintenant qu’il est décédé dites-moi comment faire.
Je vis maternellemant avec ma concubine.
Je croyais que j’avais le droit de toucher pour mon cubain sans emploi.
Etant chomeur sans secours, je me suis mis à ramasser un peu de tôle dans la cour à feraille pour faire manger mes enfants.

88888

Plus dans la section

La blague du jour

Related Post
  • 27 November 2020 par › Planète Québec

    Funérailles

    Annie, à l’agonie, dicta son testament : « Que tous mes amants suivent mon enterrement. » O...Readmore
  • 26 November 2020 par › Planète Québec

    Branlette au cinéma

    Annie au ciné chuchote à sa copine «Le monsieur d’à côté joue avec sa pine!» «Sois pas...Readmore
  • 25 November 2020 par › Planète Québec

    911

    Quand j’ai appelé le 911, je suis tombé sur le message suivant: “Votre appel est très...Readmore