Le secret d’une vie est un livre écris par Jeannine Lafond et publié exclusivement sur Planète Québec une fois par deux jours. Pour voir les premières pages du livre cliquez ici, vous trouverez les premières pages en bas de la liste.

PARTIE 27

Et à l’heure du souper, grande sœur Angélique ramène les enfants. Sonia, François et la jeune Alicia explorent un peu partout dans la maison, ce n’est pas très long car on ne peut pas dire que la place est bien grande. Ils ne disent rien mais ils regardent avec attention. Vite, c’est l’heure de manger, tante Angélique a préparé à souper pour toute la petite famille, un bon macaroni à la viande et pour dessert, un pouding au chômeur. Ça fait l’affaire de tout le monde et ça remplit l’estomac.

Après avoir bien bouffé, puis relaxé, les enfants se préparent pour la nuit. Sonia n’a pas trop de difficultés à s’endormir dans ce nouvel environnement mais pour jeune sœur Alicia, très difficile de s’adapter. Elle s’est levée, elle a pleuré, elle avait peur, disait-elle. Elle voulait son petit cochon rose que grand-maman Gagné lui a donné au Jour de l’An passé, on a eu beau chercher, on ne le trouvait pas. Maman a enfin transféré la petite dans le lit des parents pour qu’elle ne dérange pas toute la maisonnée. Le jeune François couché juste à côté était si fatigué qu’il n’a eu connaissance de rien, il a dormi jusqu’au petit matin.

Enfin tante Angélique retourne chez elle retrouver son cher Henri et ses deux enfants Lynda et André. Cette journée fut épuisante pour tout le monde mais on est bien content que ce soit terminé.

Maman et papa se reposent quelques minutes avant d’aller au lit, ils regardent autour d’eux Les armoires ont été peinturées, la vaisselle y est placée et maintenant de dire maman.

— Ce que j’espère, c’est qu’en attendant de se trouver quelque chose de mieux, on puisse vivre tranquille dans ce logement.

Papa et maman vont enfin se coucher et pour la première nuit dans cette maison, la jeune Alicia partagera leur lit. Il faut ce qu’il faut pour enfin pouvoir dormir en paix. Le matin arrivé, on est tous réveillé très tôt, on n’ose cependant pas bouger. Sonia et François sont assis dans leur lit, ils regardent autour d’eux, il n’y a rien à faire et ils n’osent cependant pas s’aventurer avant que maman et papa ne se lèvent. La petite Alicia sonne le réveil, elle vient d’ouvrir les yeux et pauvre enfant elle pleure à fendre l’âme, elle ne comprend rien, elle est perdue, elle a changé de maison et elle ne le réalise pas. Maman sait très vite la consoler et toute la maisonnée se prépare à vivre une première journée dans cette demeure.

Suite dans 2 jours

88888

Plus dans la section

Jeannine Lafond - Le secret d'une vie

Related Post