Accueil Jean-Claude Dupras le parler vrai

le parler vrai

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Il a gagné. Une belle victoire nette et claire.

L’homme n’a pas hésité à proposer des solutions concrètes et réalistes aux Français pour leurs problèmes, à appeler les choses par leur nom, à refuser les détours de petits politiciens, à aborder les sujets « tabous » d’hier, à éliminer le mot « fatalité » de son vocabulaire, à couper avec les façons passées de faire de la politique… Il est l’homme des nouvelles générations, l’homme moderne et il a gagné.

Nicolas Sarkozy est président de la France. Bravo !

Le rêve passe… et un nouveau rêve se lève à l’horizon français. Il est grand, attirant, prometteur. Le sera-t-il ? Je le crois, mais… le président Sarkozy devra être à la hauteur.

Prisonnier de ses promesses précises, il doit maintenant « livrer la marchandise ». Ce ne sera pas facile. Déjà, la gauche dit ne pas croire que la majorité des Français ait dit « oui » à tout le programme politique de Sarkozy. Particulièrement en ce qui touche les pensions, les successions, les impôts, le social.

Les propositions du nouveau président vont à contre-courant des idées socialistes et hier, en ce soir d’élection, certains éléments de la gauche menaçaient de contester et de manifester. Ils répondaient ainsi à l’invitation irresponsable à « la résistance » lancée par Ségolène Royal, lors de son dernier discours de la campagne. Rien n’est facile en France pour un leader politique.

Si Sarkozy ne tient pas, s’il ne respecte pas ses promesses, le rêve deviendra vite un cauchemar…

Quant à la gauche, elle vivra des jours de profondes dissensions. Ségolène Royal a subi une grande défaite. Même si elle a fait une campagne intéressante et spectaculaire, elle a mal misé sur les idées qu’elle a proposées. C’est sur le résultat des élections qu’elle sera jugée par ses pairs. On a vu hier soir à la télé, les tiraillements qui s’annoncent.

Cela tombe mal puisque que dans un mois auront lieu les élections législatives pour l’Assemblée Nationale française. Le passé nous enseigne que le peuple français donne à son nouveau président une majorité de députés afin qu’il puisse gouverner et faire adopter les lois qu’il propose. La dispute qui s’élève dans les rangs du parti socialiste n’augure rien de bon pour ce dernier lors de ces élections.

Nicolas Sarkozy a donné une belle leçon de politique au monde entier. Il a été franc et c’est ainsi qu’il a remporté la victoire électorale. On sait que normalement, les électeurs votent « contre » mais Sarkozy a changé la donne. Après avoir été diabolisé, sali, honni par ses adversaires, les Français n’ont pas tenu compte de ces basses attaques. Il a fait la campagne du parler vrai et ses compatriotes ont voté « pour » lui.

Nicolas Sarkozy a toutes les qualités pour devenir un des grands hommes politiques de la France. Ce sera bon pour son pays, ce sera bon pour le monde.

Claude Dupras

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel