Voici le commentaire d’un de mes lecteurs, berbère et Algérien, sur le futur de la Palestine :

Cher ami,

Je suis entièrement d’accord avec ton évaluation du président français Sarkozy, même si comme dans le passé, et comme tu le sais, je n’étais très chaud pour cet individu. Mais il a démontré cette dernière année qu’il a vraiment la stature d’un grand chef d’état, à l’image d’un de Gaule. Non seulement il a été très actif durant la dernière crise sanglante à Gaza mais il ne faut pas non plus oublier le rôle principal qu’il a joué au début et durant la crise économique et financière en Europe, après la débâcle financière américaine. Il a été le premier chef d’état européen a exiger une politique économique et financière globale pour toute l’Europe unie alors que l’Angleterre et même l’Allemagne étaient, au départ, farouchement contre toute action coordonnée de l’Union Européenne.

Pour ce qui est de Barak Obama et le conflit israélo-palestinien, je t’avoue que ne suis pas aussi optimiste que toi. Il ne fait aucun doute qu’il a vraiment l’intention de tout faire pour enfin régler ce problème dans l’intérêt de la sécurité de son pays à long terme. Mais il ne doit pas oublier que le plus grand lobby politique du monde est le lobby juif de New York. Obama a eu l’intelligence de désigner George Mitchell comme son envoyé spécial au Moyen-Orient. La carrière de cet individu a été exceptionnelle aussi bien au sénat américain mais aussi dans ses efforts pour aider Clinton à régler, une bonne fois pour toute, le problème de l’Irlande du nord. Et pourtant, le fait seulement que cet individu exceptionnel ait eu le malheur d’avoir comme mère une arabe d’origine libanaise, il est déjà considéré par un grand nombre d’Israéliens et bien entendu par le lobby juif de New York comme inacceptable car on pense qu’il ne peut pas être impartial dans ce conflit. Le fait que Mitchell soit chrétien, que son père soit chrétien et américain, qu’il soit accepté par la majorité du sénat américain comme « chairman », ne sont pas des raisons suffisantes pour effacer le seul fait que sa mère est d’origine libanaise.

A mon avis, Obama dans les années à venir aura d’énormes difficultés non seulement avec les républicains qui profiteront de toutes les occasions pour le détruire mais il y aura un grand nombre de démocrates, surtout du nord-est des USA, qui sont à la solde du lobby juif depuis toujours, pour faire dérailler ses ambitions au Moyen Orient. Après tout la paix ne profite pas du tout à l’état d’Israël

La paix au Moyen Orient ne peut pas venir des USA ou de l’Europe et encore moins d’Israël d’aujourd’hui. Elle ne viendra que le jour où les Palestiniens eux-mêmes la voudront réellement et se mobiliseront pour l’avoir. Et cette paix ne viendra certainement pas du reste du monde arabe, contrôlé par des régimes corrompus et sans foi ni loi.

Salutations amicales

Oubm….

Je ne suis pas d’accord que Mitchell soit handicapé par ses origines et qu’Israël ne veuille pas la paix. Il est difficile de croire que les Israéliens acceptent de vivre pour toujours avec l’épée de Damocles, que représente le Hamas, sur la tête. Ce qui m’inquiète davantage, c’est qu’Obama, dans son long discours d’introduction de son envoyé spécial Mitchell, a expliqué ses vues et les conditions qu’il jugeait nécessaires pour atteindre une paix signée et durable en Palestine et n’a fait que répéter en tout point la position de son prédécesseur GWBush. Il ne veut pas que le Hamas, élu par les Palestiniens, participe aux pourparlers futurs pour la paix. Il veut négocier avec le Fatah du président Mahmoud Abbas, qui est reconnu comme corrompu.

Je considère que c’est une erreur qui présage un conflit qui perdurera. Ce n’est que le jour où le président américain reconnaîtra que le Hamas est un mouvement de résistance que je commencerai à croire qu’une paix est possible. En Irlande, Mitchell à négocié avec le groupe terroriste l’IRA, ce que tout le monde disait impossible. En Palestine, Mitchell sait qu’il devra négocier surtout avec le Hamas. J’espère qu’il convaincra le président Obama de cette nécessité.

Claude Dupras

Plus dans la section

Jean-Claude Dupras

Related Post
  • 31 December 2016 par › Jean-Claude Dupras

    À tous mes parents, amis, voisins et lecteurs, je souhaite que 2016 se termine dans la joie et la n...Readmore
  • 12 December 2016 par › Jean-Claude Dupras

    Le Canada mon pays, le Québec ma patrie Dans un article qui vient de paraître, Mathieu Bock-Coté ...Readmore
  • Il y a aura élection présidentielle en France cette année. Un moment important pour les Français...Readmore