Conservatoire de Musique de Montréal

Conservatoire de Musique de Montréal

22
0
PARTAGER

En 1942, c’est la guerre, le Québec est dans une période d’ouverture au plan politique et le nouveau premier ministre, Adélard Godbout, précurseur de la Révolution tranquille, adopte plusieurs mesures progressistes, dont celle qui consiste à accepter la proposition du célèbre chef d’orchestre Wilfrid Pelletier, qui veut créer ici un Conservatoire comme il en existe un à Paris, à Bruxelles et à Bologne.

 

Imprimer ce texte

LAISSER UN COMMENTAIRE