Le big banking, c’est à Toronto que ça se passe, et ça paraît. Les Frenchies, c’est bon pour la parade, mais on n’a pas d’argent pour eux.

Alors qu’elles ont arrosé généreusement Alliance Québec et le Conseil pour l’unité canadienne, les grandes banques n’ont jamais consenti de dons importants à des organismes francophones tels l’Association canadienne-française de l’Ontario, la Société des Acadiens du Nouveau-Brunswick ou l’Association franco-manitobaine. Tiens donc.

Gros chèques pour les Anglos du West Island qui ne manquent de rien, et rien pour les associations francophones hors Québec. Peut-être trois ou quatre piastres pour acheter un bréviaire, mais rien de sérieux. Non, le vrai cash, on garde ça pour Alliance Québec qui veut morceler le Québec.

La Banque Royale affirme qu’elle ne donne plus rien à Alliance Québec. Bill Johnson serait trop radical. Par contre, elle refuse de dévoiler les montants qu’elle a donné à Alliance Québec entre 1992 et 1997.

Mais on ne donne rien à l’Association canadienne-française de l’Ontario, à la Société des Acadiens et à l’Association franco-manitobaine qui ne sont ni des radicax, ni des séparatistes!

Expliquez moi ça!

Pour visiter mon exposition de photos, cliquez ici

Pour acheter mon livre Les Grands détours de notre histoire, cliquez ici

88888

Plus dans la section

Gilles Proulx

Related Post
  • 31 May 2000 par › Planète Québec

    Maudits avocats

    Regardez les avocats qui tournent autour des orphelins de Duplessis comme des vautours. Ils ne veule...Readmore
  • 31 May 2000 par › Planète Québec

    Maudits avocats

    Regardez les avocats qui tournent autour des orphelins de Duplessis comme des vautours. Ils ne veule...Readmore
  • 17 May 2000 par › Planète Québec

    Les fonctionnaires – à la poubelle!

    On ne le dira jamais assez, le rôle des gouvernements, c’est de s’assurer du bonheur et...Readmore