Lundi dernier, jour de la fête nationale, 23 policiers de Gatineau ne se présentaient pas au travail. Ils avaient de violents maux de tête.

Impuissant, le maire Lacroix, a lancé un appel au ministre de la sécurité publique Robert Perreault. Sa ville est en danger. Les policiers ne sont pas là! Comme toute réponse: Rien.

Voilà des gens qui coûtent aux contribuables de Gatineau, 96 000 $ par année en incluant les bénéfices marginaux et qui menacent la sécurité publique. Qui prennent des congés.

Il s’agit d’une situation scandaleuse et inacceptable.

Les maires demandent une plus grande marge de manoeuvre dans leurs négociations avec les employés. Ils ont raison!

Ce n’est pas le Parti Québécois, le parti du gouvernement qui nous dit que nous devons oser oser! Osons au moins mettre de l’ordre!

88888

Plus dans la section

Gilles Proulx

Related Post
  • 31 May 2000 par › Planète Québec

    Maudits avocats

    Regardez les avocats qui tournent autour des orphelins de Duplessis comme des vautours. Ils ne veule...Readmore
  • 31 May 2000 par › Planète Québec

    Maudits avocats

    Regardez les avocats qui tournent autour des orphelins de Duplessis comme des vautours. Ils ne veule...Readmore
  • 17 May 2000 par › Planète Québec

    Les fonctionnaires – à la poubelle!

    On ne le dira jamais assez, le rôle des gouvernements, c’est de s’assurer du bonheur et...Readmore