Accueil Gilles Proulx La radio piétine notre langue!

La radio piétine notre langue!

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

J’ai peur. Piétinée par les saboteurs qui se sont emparés de nos micros, la langue française glisse dans la médiocrité. Myopes, les propriétaires des stations radiophoniques tolèrent le laxisme. Au lieu de soutenir l’effort, d’imposer la rigueur et l’excellence, on se vautre dans la facilité.

Des exemples? Partout, sur toutes les stations, sans exception, les animateurs, les animatrices nous cassent les oreilles avec des anglicismes tels: Le Hit, le Show, la Goal, la Game, le Top Ten, le Deal, le Look, le Stand, la Plug, le Trip, c’est In, c’est Hot, on va Flyer Man!

Je regrette, mais je ne flye pas!

Collectivement, nous avons investi des dizaines de milliards de dollars dans notre système d’Éducation. Dans les années 60, les étudiants rêvaient d’une société instruite qui nous permettrait, enfin, de devenir Maître chez nous! Nos parents ont soutenu, encouragé et appuyé la Révolution Tranquille qui devait nous hisser à un niveau de classe mondiale.

Avons-nous travaillé si fort, payé si cher, pour céder, aujourd’hui, le pouvoir aux fossoyeurs de notre culture? Comment peut-on tolérer une telle ignorance! Une telle bêtise! Une telle dégradation! Réveillons-nous! Un peuple qui ne maîtrise pas sa langue ne pèse pas lourd. Qui le respectera s’il ne se respecte pas lui-même.

Plus que jamais, il faut monter aux barricades. Crier notre fierté. Nos maisons d’enseignement doivent assumer leurs responsabilités.

J’ai très peur car c’est le temps des coupures. Oui, il faut rétablir les finances publiques mais ce n’est pas une raison pour laisser le français sur le trottoir.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel