Figurez-vous que le service de protection de l’ancien premier-ministre Jacques Parizeau nous a déjà coûté 250 000$!

Deux-cent-cinquante mille dollars pour protéger un ancien premier ministre qui passe une bonne partie de son temps en France, avec sa femme.

Pendant que Monsieur médite dans les vignobles, on paie sa sécurité.

Mais quelle terrible menace peut bien planer sur lui alors qu’il patrouille les routes et les marchés de France?

La folie? Folie des grandeurs!

Nous voilà atteint du complexe de la république de bananes. On fait gros. On fait géant. On donne dans la sécurité et les grandes manoeuvres.

Québec à l’ère de la démesure.

88888

Plus dans la section

Gilles Proulx

Related Post
  • 31 May 2000 par › Planète Québec

    Maudits avocats

    Regardez les avocats qui tournent autour des orphelins de Duplessis comme des vautours. Ils ne veule...Readmore
  • 31 May 2000 par › Planète Québec

    Maudits avocats

    Regardez les avocats qui tournent autour des orphelins de Duplessis comme des vautours. Ils ne veule...Readmore
  • 17 May 2000 par › Planète Québec

    Les fonctionnaires – à la poubelle!

    On ne le dira jamais assez, le rôle des gouvernements, c’est de s’assurer du bonheur et...Readmore