par Caroline SLOTTE

De la série Tracing 2015. retouchées deuxième céramique à la main. Ø 24 cm Collection Musée de l’Ouest Norvège Arts décoratifs, Bergen (N)

Essayer d’imaginer l’état d’ origine de ces plaques antiques rustre fait partie de l’intention derrière ces sculptures par l’ artiste-Helskini Caroline Slotte dont les œuvres impliquent souvent des aspects de la mémoire et la réduction physique des objets tout en conservant l’original sens.

Pour la série 2015 de traçage , Slotte retravaillé plusieurs plaques en céramique en utilisant une séquence complexe de masquage et de sablage pour transformer des images 2D peintes en reliefs de texture 3D.

Elle explique dans une interview avec le Centre de Houston pour Contemporary Craft :

“Dans le Suivi de la série, j’ai utilisé un procédé de masquage répété et sabler pour enlever l’émail et les images imprimées, étape par étape. Lorsque sabler le sable ronge tout sur dur. Tout ce que souple et flexible, tel que la colle j’utiliser pour le masquage, reste, le sable ne peut pas pénétrer. Je me frayer un chemin vers le bas, couche par couche, ce qui rend le motif en trois dimensions, jusqu’à ce que l’image se transforme en quelque chose qui ressemble à une empreinte ou un rayon X, comme si une mémoire de l’image avait sombré dans la plaque.”

De la série Tracing 2015. retouchées deuxième céramique à la main. Ø 22 cm

De la série Tracing 2015. retouchées deuxième céramique à la main. Ø 27 cm

VAISSELLES ANTIQUES REORIENTEES

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post