Me Kyeoung Lee, une artiste sud-coréenne, rend hommage à son pays en dessinant les nombreuses petites boutiques alimentaires devant lesquelles elle se plaisait à retrouver ses amis, durant les années de son adolescence.

« Il n’y avait pas beaucoup de choses à voir n’y à faire, là d’où je viens. Il y avait cependant des moments où j’étais heureuse d’avoir une petite pièce dans ma main, afin d’aller rejoindre mes amis et pouvoir traîner dans les devantures des petites boutiques locales dans ma rue » explique l’artiste.

Des façades particulières, toutes distinctes les unes des autres, au bon vouloir de ses souvenirs. La délicatesse d’une palette de couleurs pastel et la nostalgie de la jeunesse envolée habille les illustrations de Kyeoung Lee d’un certain voile de mélancolie. Et fait montre surtout d’un talent indéniable et d’une tendresse infinie :

 

Une artiste coréenne illustre sa jeunesse à l’encre acryliqu dessinant les plus jolies façades des boutiques locales

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post