Les femmes peuvent enfin depuis jeudi admirer les fresques de Goya dans la Chartreuse de l’Aula Dei à Saragosse, en contournant grâce à un tunnel l’interdiction qui leur était faite jusqu’à présent de pénétrer dans le monastère.

Ce tunnel a été inauguré mercredi soir par le roi Juan Carlos d’Espagne et la reine Sofia, qui est devenue la première femme de l’histoire à accéder aux fresques sans devoir obtenir au préalable une dispense papale.

Les fresques ont été peintes en 1774 par Francisco de Goya, alors âgé de 28 ans, dans l’église située au coeur du monastère. A l’origine, le peintre avait réalisé onze fresques, mais quatre d’entre elles ont disparu en raison de l’état de délabrement dans lequel a été laissé le monastère jusqu’aux débuts des travaux de restauration en 1978.

Depuis la fondation de la Chartreuse de l’Aula Dei au IXème siècle, aucune femme n’était autorisée à entrer dans l’enceinte du monastère pour ne pas perturber la vie monacale. Jusqu’à présent, seules trois femmes avaient fait exception à cette règle grâce à des dispenses papales: l’infante Isabelle, tante du roi Alphonse XIII, une greffière d’un tribunal et l’experte en art Teresa Grasa qui a supervisé la restauration des fresques.

Le tunnel permet au public d’accéder à l’église sans passer par les couloirs du monastère et déranger les trente religieux qui y sont encore cloîtrés.

Cliquez ici pour voir les peintures


Question – Qui est le plus imbécile dans cette histoire?

Ceux qui empêchent les femmes d’entrer dans le monastère?
Les femmes qui acceptent de se laisser traiter ainsi?

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post