Il faudra désormais s’attendre à un furieux bras de fer entre America Online et Microsoft suite à l’acquisition de Netscape par AOL.

Montant de la transaction: 4,2 milliards de dollars américains.

Chaque actionnaire de Netscape devrait recevoir 0,45 action d’AOL. La transaction devrait se concrétiser au printemps après les approbations normales.

Avec Netscape, AOL se donne les outils nécessaires pour affronter le géant Microsoft dans la course à la domination du Net et du commerce en ligne.

On estime en effet que le commece en ligne devrait représenter 5% du commerce mondiale dans environ 5 ans. On parle alors de plus de 3000 milliards de dollars.

Ce n’est pas tout, AOL a également annoncé une alliance marketing sur trois ans avec Sun Microsystems, l’ennemi juré de Microsoft, pour développer des solutions pour le commerce en ligne, sur la base notamment des logiciels conçus par Netscape, et a affirmé son soutien à Java, le langage universel développé par Sun.

Java permet de concevoir des logiciels fonctionnant sur n’importe quelle plateforme, et menace de fait la domination de Microsoft Windows.

Dans son communiqué, AOL affirme vouloir maintenir sa collaboration avec Microsoft. Explorer, le logiciel de navigation sur le Web de Microsoft, devrait toujours être offert dans le service d’AOL, “afin que les consommateurs puissent continuer à avoir accès au logiciel d’AOL par le biais de Windows”.

Steve Case, pdg d’AOL, a toutefois signalé mardi son intention de “promouvoir agressivement les logiciels de navigation de Netscape”.

Netscape a annoncé mardi un chiffre d’affaires record de 162 millions de dollars pour le 4ème trimestre de son exercice fiscal.

Les revenus de son portail Netcenter ont représenté environ un tiers de ce chiffre d’affaires.

Les revenus tirés des logiciels de navigation sont tombés à zéro cette année, après la décision prise en janvier de distribuer gratuitement ces produits face à l’inclusion par Microsoft de son propre logiciel Explorer dans Windows.

Le système d’exploitation de Microsoft équipe neuf ordinateurs sur dix dans le monde.

D’autre part, Microsoft est attaqué par la Justice américaine pour pratiques monopolistiques.

Chez Microsoft, on affirme que l’achat de Netscape est la preuve qu’il n’y a pas de monopole.

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post