Accueil Flash ! LES MEILLEURES CLEMATITES

LES MEILLEURES CLEMATITES

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Elles sont nombreuses et diverses, les clématites. Choisir les meilleures paraît difficile si on ne les connaît pas.

Mais nous allons vous simplifier la tâche : après en avoir essayé des dizaines au fil des années, voici les 10 qui recueillent nos suffrages, à la fois pour leur robustesse, pour leur floraison abondante et pour leur charme particulier.

La plus robuste
 des doubles

Clématite 'Multiblue'‘Multiblue’

Caractéristiques : elle doit sa robustesse à l’indémodable ‘The Président’, dont elle descend, et qui a traversé le xxe siècle sans rival.

Au cœur d’une corolle bleu foncé, les étamines de ‘Multiblue’ sont transformées en pétales fins et pointus, formant un cœur hérissé durable qui persiste après la chute des pétales.

À savoir : vigoureuse mais pas envahissante, ses pousses de 2 à 3 m n’ont pas forcément besoin de taille pour fleurir. Il faudra tout de même les raccourcir de temps à autre pour l’inciter à former de nouvelles tiges depuis la base.

La plus tendre

Clématite Success LavenderSuccess® Lavender

Caractéristiques : cette première obtention des pépinières Travers (grands spécialistes des clématites) tient ses promesses avec d’immenses fleurs (12-15 cm de diamètre) d’un beau bleu lavande, sur une plante robuste mais peu volumineuse.

À savoir : sa végétation mesurée (2 m) est un atout pour l’associer aux arbustes fragiles comme les érables japonais auxquels elle apporte une touche raffinée.

Ajoutons que ses coloris ne passent pas au soleil.

Fin février, gardez 1 ou 2 tiges de l’année et coupez les autres à la base pour une floraison de juin à septembre.

La plus pomponnée

Clématite 'Markhamii'C. macropetala
‘Markhamii’

Caractéristiques : l’une des plus précoces parmi les rustiques, car sa floraison débute en avril et se prolonge jusqu’à la mi-mai.

Elle ne craint pas le froid et produit fidèlement chaque printemps des fleurs plus ou moins doubles d’un beau rose tendre, qui une fois pleinement épanouies forment de jolis pompons.

À savoir : elle grimpe jusqu’à 2 m mais préfère ramper sur des arbustes bas. Il suffit de couper une des branches près de sa base dès la fin de la floraison en mai pour assurer la repousse et de jolies fleurs l’année suivante.

La plus docile

Clématite 'Margot Koster'‘Margot Koster’

Caractéristiques : cette clématite a tous les avantages des variétés de C. viticella (dites « à petites fleurs »), mais ses corolles sont bien plus grandes que les autres.

Presque rondes, d’une belle teinte vieux rose qui ne passe pas au soleil, elles se renouvellent durant deux mois, en juillet et en août.

À savoir : très facile à soigner, il suffit de la tailler entre 20 cm et 1 m soit dès la fin de la floraison pour libérer son support, soit en fin d’hiver (février).

Si vous épargnez quelques tiges plus longues, elles fleurissent parfois plus tôt, dès le mois de juin.

La plus originale

Clématite 'Gravetye Beauty'‘Gravetye Beauty’

Caractéristiques : ses jolies fleurs en clochettes dressées évoquent de petites tulipes. La confusion est accentuée par le fait que cette clématite préfère s’étaler et ramper entre les plantes vivaces que grimper sur un support.

Il s’ensuit une belle succession de fleurs à la mi-août à la base de chaque paire de feuilles, le long des tiges (alors que si on la force à grimper à la verticale, elle ne fleurit qu’au bout des tiges).

À savoir : sa végétation n’est jamais très dense, ce qui est une qualité car elle n’écrase pas les plantes qui lui servent de support.

La plus indémodable

Clématite 'Étoile Violette'‘Étoile Violette’

Caractéristiques : cousine des fameuses C. x jackmanii, elle en a tout le caractère, c’est-à-dire la floribondité
et la facilité à vivre, mais
elle propose des corolles
plus rondes, d’un très beau violet pourpré foncé, qui ressort encore mieux derrière le bouquet d’étamines claires.

À savoir : la floraison dure tout juillet et août, plus quelques fleurs en septembre quel que soit le mode de taille, sévère (40 cm en février) ou léger (les tiges sèches ou gênantes en fin d’été ou en fin d’hiver). Les corolles mesurent 8 à 10 cm de diamètre.

La plus irrésistible

Clématite 'Broughton Star'C. montana
‘Broughton star’

Caractéristiques : les clématites des montagnes sont réputées très vigoureuses et capables de couvrir des arbres d’où elles laissent pendre de grandes lianes couvertes de fleurs roses ou blanches à 4 pétales en mai.

Celle-ci est à la fois plus sophistiquée et bien moins vigoureuse, mais parfaite pour habiller une barrière.

À savoir : ses corolles vieux rose saumoné s’ouvrent sur un cœur d’étamines pétaloïdes en étoile. L’ensemble est irrésistible et dure longtemps. On peut couper juste après la floraison les rameaux trop gênants.

La plus mignonne

Clématite 'Savannah'‘Savannah’

Caractéristiques : cette variété appartient au groupe des « herbacées » car elles se renouvellent naturellement depuis la base chaque printemps, comme des plantes vivaces.

À savoir : les tiges s’allongent de 70 cm à 1,50 m et se faufilent entre les branches des arbustes voisins, sans les étouffer, mais juste pour conduire leurs fleurs au soleil en juillet et août.

On augmente encore sa floribondité déjà intéressante en la laissant retomber du sommet d’un muret car elle fleurit alors tout au long des tiges les mieux exposées.

La plus chic

Clématite 'Chantilly'‘Chantilly’

Caractéristiques : elle a fait une entrée remarquée il y a peu grâce à la délicatesse de son coloris.

À savoir : elle offre une floraison en deux temps mai-juin, puis août- septembre (si on la taille peu), mais ses pousses restent plus compactes et la floraison est plus concentrée, donc plus spectaculaire.

On peut aussi la tailler court
(25 cm) en février, ce qui lui permet de fleurir un peu plus tard mais pour longtemps, de juillet à septembre. Parfaite en bac, sur une terrasse ombragée.

La plus prolifique

Clématite 'Kugotia'C. Golden tiara® ‘Kugotia’

Caractéristiques : avec ses petites fleurs en clochette, jaunes, une couleur qu’elle est la seule à porter dans cette famille, elle est originale. En juillet, elle produit d’innombrables fleurs.

À savoir : les fleurs à 4 pétales épais et au cœur d’étamines noires s’ouvrent sur 6 à 8 cm de diamètre au cœur de la journée.

Elles sont suivies de fruits plumeux argentés alors que la floraison se prolonge jusqu’en octobre. Coupez à 50 cm du sol en fin de saison ou en février pour que tout recommence.

Une plantation simple

On exagère le «côté capricieux des clématites», souvent dû à un excès d’arrosages et de fumure.

Ameublissez la terre sur 30 cm ou 40 cm et incorporez du gravier de rivière si le sol est trop argileux.

Placez la motte à la verticale ou à l’horizontale (peu importe) mais le collet (base des tiges) doit rester à moins de 2 cm au-dessous du niveau du sol.

Vous favoriserez un enracinement complémentaire en enterrant un ou deux entre-nœuds à faible profondeur (ou en les plaquant à la surface du sol sous une pierre plate). Mélangez du compost seulement à la même profondeur que les racines et mouillez bien le sol.

Tassez modérément et arrosez peu, mais couvrez le sol avec des paillettes de lin qui tiennent les limaces à distance.

Le premier été, arrosez autour du pied de temps en temps, mais sans mouiller la base des tiges.

Les variétés portent parfois des noms à rallonge.
Exemple C. Savannah ‘Evipo015’ . Ils sont en fait composés du nom officiel, ici ‘Evipo015’, qui restera identique quel que soit le pays de vente et d’une appellation commerciale (souvent protégée), ici, Savannah, qui s’adapte selon le pays.

Ne les clouez pas au mur !

Comme vous pouvez le constater sur les photos de cet article, les clématites s’épanouissent mieux sur des arbustes, des bambous, des grillages, des clôtures que sur des murs.

Elles grimpent alors sans palissage, et sont en meilleure santé dans une situation plus ventilée.

Les racines des arbustes les gardent aussi plus au sec.

LES MEILLEURES CLEMATITES

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here