Lorsque Gilles Proulx raconte le Québec, il nous trimbale sans façon sur les voies tortueuses des siècles passés avec humour et l’esprit qu’on lui connaît.

Grand communicateur, il flirte avec notre histoire avec une constante fidélité et nous entraîne avec lui sur les traces de ceux qui ont bâti ce pays sans oublier le travail acharné et discret des négligés.

Comme disait Jean-Charles Harvey:
«Toute nation repose sur ces obscurs qui ont été presque les seuls à vraiment souffrir pour la sauver.

«Ce qu’ils ont fait, eux , ils ne l’ont pas crié sur les toîts, ils ne l’ont pas publié, ni hurlé dans les parlements:

«Ils l’ont fait par devoir, sans espoir de récompense humaine»

Le livre est simple, facile à lire et les illustrations sont magnifiques.

Lire un commentaire d’Anne Roberge.

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post