Le Vatican est en état de choc alors que le commandant de la Garde suisse pontificale, a été trouvé mort, abattu d’une balle ainsi que sa femme, Gladys Meza Romero et un soldat de la Garde. La Garde suisse est la plus petite armée au monde.

Les corps ont été trouvés vers 9h. hier soir, heure de Rome, alors que des voisins avaient appelé la sécurité à cause du bruit dans l’appartement.

Alois Estermann, âgé de 44 ans, avait été nommé, quelques heures auparavant, par le Pape Jean-Paul II, commandant de la Garde. La photo a été prise alors que la Pape rencontrait le commandant et sa femme au moment de sa nomination.

Le poste était vacant depuis cinq mois et Estermann en assurait le commandement intérimaire.

C’est le soldat Cedric Tornay, âgé de 23 ans, qui aurait abattu le couple avant de retourner son arme vers lui. Il n’acceptait pas, semble-t-il, une punition qui lui avait été imposée et il a laissé une lettre à ses camarades quelques heures avant le crime. Cinq balles ont été tirées.

La Garde Suisse embauche une centaine de soldats, tous Suisses. Elle existe depuis 500 ans.

Estermann protégeait le Pape depuis vingt ans et il lui avait sauvé la vie en 1981, en le protégeant de son corps, lors d’une tentative d’assassinat.

L’uniforme des soldats de la Garde suisse est spectaculaire avec les couleurs vives de son uniforme qui porterait, dit-on, la griffe du grand peintre Michelange.

La Garde protège les quartiers du pape et les quatre entrées principales du Vatican.
C’est la police interne du Vatican qui mène l’enquête.

Le site officiel du Saint-Siège

88888

Plus dans la section

Flash !

Related Post